Ignorances

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9

Les actualités se télescopent parfois…

Alors que devant Buckingham Palace, Tony Appleton, le crieur royal et quelques autres fanatiques célébraient joyeusement le record de la reine Elisabeth II (63 ans, sept mois et trois jours de règne…), un peu plus loin, devant le 10 Downing Street, la police intervenait avec moins de sourires pour séparer deux groupes de militants (100 pro-israéliens et 400 anti…) venus manifester à la veille de la visite à Londres de Benjamin Netanyahu…

J’ignore à quel groupe appartenait le manifestant plaqué au sol. Et si ce n’est pas une manifestante.

Comme j’ignore qui a vandalisé le vagin de la reine dans les jardins du Château de Versailles. Même si je n’ignore pas que l’œuvre s’intitule Dirty Corner. Mais c’est bien Anish Kapoor qui a évoqué la “connotation sexuelle [du] vagin de la reine qui prend le pouvoir” en répondant à la journaliste du JDD en juin dernier.

Bref.

J’ignore aussi quand la reine d’Angleterre lâchera le pouvoir (et au profit de qui).

Quant à Netanyahu, Israël, la Palestine et l’impuissance internationale à démêler une situation qui semble bloquée depuis … plus de 63 ans ! J’avoue là aussi mon ignorance.

J’ignore même quelle tournure aurait pu prendre ce billet si j’avais pris le temps de l’écrire…

(photos : Justin Tallis, Frank Augstein, Francois Guillot)

Sorry, c’est le titre du morceau du jour, signé Pierre Kwenders.

Oui. Désolé pour toutes ces approximations…