Alors, qui c’est qui a gagné ?

Slide 1

Je vous préviens tout de suite, c’est un billet bâclé.

Parce qu’il est minuit moins dix ce dimanche au moment où je me mets à le rédiger.

Et que je n’ai pas envie d’épiloguer sur les élections qui viennent de se dérouler

Que ce soit en France, où les régionales ont été gagnées par un parti qui représente 12,77% des électeurs du premier tour, talonné par un autre qui avait réuni 11,08% des suffrages. Chiffres officiels, interprétés de la même manière que celle dont se sont servis médias et “responsables politiques” (et tellement trop de mes proches…) durant une semaine. Et nous voici dans une démocratie où sont bien mal représentés plusieurs millions d’électeurs qui se trompent de colère, même s’ils auraient des dizaines de raisons de l’être.

Et, puisque je suis beau joueur, je ne peux que marquer mon accord (assez rare pour que je le signale) avec Manuel Valls, dont je lis qu’il a déclaré : “Aucun soulagement, aucun triomphalisme : le danger de l’extrême-droite n’est pas écarté.”

Quant aux élections municipales en Arabie saoudite, elles n’ont pas marqué une progression plus sensible de la démocratie, dans ce royaume allié et bon client de nos marchands d’armes. La présence des femmes, tolérée pour la première fois, ressemblait à un cache-misère, dans un pays où leurs droits sont limités au strict minimum que permet la loi islamique la plus rigoureuse.

Mais, j’avais lu en préparant ce billet, les propos d’une des 978 candidates (sur 6916 candidats au total), Aljazi al-Hossaini, qui déclarait que “même une seule victoire serait un progrès”. Avec 17 candidates élues, la minorité féminine saoudienne peut légitimement “triompher”.

Mais, dans notre république éclairée comme dans le royaume obscurantiste saoudien, la démocratie vit quand même de bien sales moments…

(Photos : DR)

Allez… Toutes ces victoires qui fleurent bon la défaite, ne doivent pas nous empêcher de faire la fête.

Je n’ai pas trouvé d’accordéoniste saoudienne, en niqab ou pas. Mais je vous ai déniché, vite fait, tout un spectacle du fabuleux Yard Dogs Road Show.

J’espère que vous apprécierez…