En force…

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20

abcdetc a failli afficher un écran blanc aujourd’hui. Comme un dimanche, oui.

Après avoir subi la propagande étasunienne sur les antennes nationales (même France-Culture qui fait la fine bouche devant le sport mais pas devant l’américanisation des esprits…*) et chez tous les fournisseurs officieux d’images du blougui, j’avais juste envie de m’incliner devant la “servitude volontaire” ambiante en renonçant à parler d’autre chose que d’un événement planétaire dont la couverture médiatique avait quelque chose d’obscène.

Je me voyais mal évoquer le nouveau charnier découvert en Bosnie, ni les violences au Burundi qui font redouter un nouveau Rwanda, ni même le nouveau sarcophage mobile de Tchernobyl. J’avais l’impression que ce serait comme de parler de l’aide alimentaire d’urgence à un repas de mariage.

Je sais, je ne suis pas doué pour les métaphores.

Ajoutez à ça la fatigue – accumulée – de fin d’année.

Bref.

Je m’apprêtais à me taire et à ne pas faire mon malin, pour paraphraser mon confrère B. qui écrit dans son dernier billet :

“Comment reconnaitre quelqu’un de malin ? C’est facile : c’est quelqu’un qui parle. Quand on parle, c’est qu’on a à dire, donc qu’on pense que ce qu’on dit compte, pour les autres. Au moins un peu.”

Et puis j’ai reçu la lettre d’information d’Univers Nature, qui m’informait que “les chimpanzés ne serviront plus de cobaye à la recherche gouvernementale aux Etats-Unis”.

Il paraît qu’on s’est enfin rendu compte qu’il était inutile de les faire souffrir au nom de notre bien être.

Alors je suis allé visiter le site de Chimp Haven, un sanctuaire en Louisiane qui accueille les singes à la retraite, et où partiront peut être, les 50 chimpanzés qui restaient dans les cages des instituts nationaux de la santé (NIH).

Je vous laisse donc contempler Asley, Natalie, Sara, Tracy, Flora, Spider, Pam et quelques autres. Sans autre commentaire ni analogie avec quelque événement que ce soit ni réflexion sur les expériences en cours sur le conformisme mental…

(photos : Chimp Haven)

PS : * J’adresse mes félicitations au passage à Sébastien Paour qui, dans son journal de 19h hier soir sur France-Inter, a réussi à parler de … cinéma, en saluant l’obtention du prix Louis Delluc à Fatima, l’excellent film de Philippe Faucon.

En mettant en ligne toutes ces images de singes, je regrettais presque de ne pas avoir fait d’article sur les chats qui attirent tellement de lecteurs, paraît-il…

Mais j’ai trouvé cette vidéo du Camerounais Blick Bassy, un clip tout mignon, digne des suppléments dimanche d’antan, dans lequel joue … un adorable matou !

Wap Do Wap.