C’est l’histoire d’une trêve…

Slide 1

Pour tout un tas de raisons (climatiques, professionnelles ou familiales entre autres…) que je ne développerai pas davantage ici, j’ai failli laisser passer la date.

Ce n’est qu’en me préparant à préparer la rétrospective annuelle de ce blougui, entre le 26 décembre et le 6 janvier, que j’ai réalisé que dans une semaine ce serait … Noël. Et que même, dans une semaine, Noël serait passé. Comme le temps va vite !

Toujours est-il que je n’ai encore rien acheté d’inutile et d’indigeste, pas décoré de sapin, pas sorti la crèche portative et porte-bonheur de je ne sais plus trop quel carton, pas illuminé mon balcon comme certains  de mes voisins, pas fait de liste au Père Noël.

Rien de rien, et sans regrets, comme dans la chanson.

J’ai même pas pensé au calendrier de l’avent.

Mais en trouvant cette photo avant hier, je me suis dit qu’elle pouvait tenir lieu de fenêtre ouverte sur l’espoir.

Malgré les ruines à l’extérieur et même si elle date de septembre dernier.

Et même si aux dernières nouvelles, la fragile trêve dans la guerre au Yemen ne semble pas partie pour durer jusqu’à Noël.

(photo : Mohammed Huwais)

Qui dit Noël… Et pour éviter Tino Rossi, je vous ai trouvé d’autres chansons évoquant le Père Noël. Lequel, à force qu’on en parle, finit parfois par exister. Un peu…

  1. Georges Brassens : Le Père Noël et la petite fille
  2. Renaud : Le Père Noël noir
  3. Line Renaud : J’ai vu maman embrasser le Père Noël (la vidéo met du temps à démarrer, mais ça vaut la peine de patienter…)
  4. Beverly Jo Scott et Arno : Jean Balthazar (La Fille du Père Noël)
  5. Oldelaf et Monsieur D. : Le Père Noël
  6. Patrick Bruel : Lettre au Père Noël