Dernier regard sur 2015 : Mars

Slide 1

Cette année, abcdetc ne fera pas de rétrospective des billets passés. Si vous voulez jeter un coup d’œil en arrière, vous pouvez le faire par vous même en relisant les billets de mars. Mais en regardant les images des rétrospectives de mes collègues, j’ai trouvé des images qui n’étaient pas passées ici. Et qui pourtant racontent 2015. Des dizaines de photographies, parmi lesquelles j’ai choisi pour chaque mois une image d’enfant. Parce que “l’enfance c’est encore le droit de rêver”, comme le chantait Brel. Et aussi le droit d’espérer un avenir meilleur. Et le devoir, pour nous, de continuer à y veiller. À notre mesure.

Le 14 mars 2015, à la veille du quatrième anniversaire de la guerre en Syrie, les bus ne circulent plus dans les rues d’Alep où ils servent de barricades. Cet enfant n’ira sans doute pas à l’école ce jour là, comme tant d’autres jours. Où est-il réfugié aujourd’hui ? Et quelle paix lui offrira une guerre occidentale qui épargne l’armée du régime qui le bombarde ?

(Photo : Karam al-Masri)

Pour la musique aussi, j’ai choisi de ne pas faire de rétrospective, mais de mettre à l’honneur quelques personnalités disparues dans l’année. Mais, comme tout est relatif, en explorant les nécrologies du monde, j’ai découvert pas mal de “célébrités” que je ne connaissais même pas. Hommage donc aux inconnus d’une partie du monde qui ont été pleurés chez eux.

Faire coïncider cette rubrique nécrologique avec la tradition accordéonesque du lundi : c’était osé, abcdetc l’a fait. Grâce à l’accordéoniste colombien Aniceto Molina, le “roi” ou “l’ambassadeur” de la cumbia… qui nous a quittés le 30 mars 2015.


Pour mémoire :