Dernier regard sur 2015 : Avril

Slide 1

Cette année, abcdetc ne fera pas de rétrospective des billets passés. Si vous voulez jeter un coup d’œil en arrière, vous pouvez le faire par vous même en relisant les billets d’avril. Mais en regardant les images des rétrospectives de mes collègues, j’ai trouvé des images qui n’étaient pas passées ici. Et qui pourtant racontent 2015. Des dizaines de photographies, parmi lesquelles j’ai choisi pour chaque mois une image d’enfant. Parce que “l’enfance c’est encore le droit de rêver”, comme le chantait Brel. Et aussi le droit d’espérer un avenir meilleur. Et le devoir, pour nous, de continuer à y veiller. À notre mesure.

Ils n’étaient plus vraiment des enfants ; ils ne deviendront jamais adultes. Le 9 avril 2015, les photos de quelques-uns des 142 étudiants tués le 2 avril dans l’attaque contre l’université de Garissa sont exposées à la morgue de Nairobi.

Ces 148 morts (142 étudiants, 3 policiers, 3 militaires, 4 terroristes shebabs) “anonymes” ne provoquent pas la même ferveur planétaire que les victimes françaises du terrorisme. Même abcdetc, qui a honteusement déprogrammé – face à l’indignation de ses lecteurs – le billet du 8 janvier consacré au élection au Sri Lanka, reste – presque – muet face à ce carnage. Les Africains se révoltent à juste titre contre nos indignations sélectives, qui témoignent d’un esprit colonial encore à l’œuvre et d’une mondialisation de façade…

(Photo Ben Curtis)

Pour la musique aussi, j’ai choisi de ne pas faire de rétrospective, mais de mettre à l’honneur quelques personnalités disparues dans l’année. Mais, comme tout est relatif, en explorant les nécrologies du monde, j’ai découvert pas mal de “célébrités” que je ne connaissais même pas. Hommage donc aux inconnus d’une partie du monde qui ont été pleurés chez eux.

J’ai presque honte aussi de ne pas avoir connu Teresa Rebull de son vivant. Cette militante aux multiples combats, peintre et chanteuse d’origine catalane, est morte dans la nuit du 14 au 15 avril 2015 à Banyuls-sur-Mer.

Extrait de Visca l’Amor, concert en son hommage au Palais de la musique catalane à Barcelone, le 6 juillet 2006.


Pour mémoire :