Dernier regard sur 2015 : Mai

Slide 1

Cette année, abcdetc ne fera pas de rétrospective des billets passés. Si vous voulez jeter un coup d’œil en arrière, vous pouvez le faire par vous même en relisant les billets de mai. Mais en regardant les images des rétrospectives de mes collègues, j’ai trouvé des images qui n’étaient pas passées ici. Et qui pourtant racontent 2015. Des dizaines de photographies, parmi lesquelles j’ai choisi pour chaque mois une image d’enfant. Parce que “l’enfance c’est encore le droit de rêver”, comme le chantait Brel. Et aussi le droit d’espérer un avenir meilleur. Et le devoir, pour nous, de continuer à y veiller. À notre mesure.

“Bonjour, je m’appelle Abou.”

Le 7 mai 2015 à la douane entre le Maroc et l’enclave espagnole de Ceuta, la garde civile détecte un étrange contenu dans la valise d’une jeune femme de 19 ans qui tente de passer la frontière. Le gamin ivoirien de 8 ans qui y est caché est “dans un état lamentable” mais vivant ! La femme est arrêtée sur le champ. Son père le sera quelques heures plus tard

À abcdetc où l’on aime évoquer les valises (comme à l’occasion du 2000e billet), celle-ci fait plutôt froid dans le dos…

(Photo Ministère de l’Intérieur espagnol)

Pour la musique aussi, j’ai choisi de ne pas faire de rétrospective, mais de mettre à l’honneur quelques personnalités disparues dans l’année. Mais, comme tout est relatif, en explorant les nécrologies du monde, j’ai découvert pas mal de “célébrités” que je ne connaissais même pas. Hommage donc aux inconnus d’une partie du monde qui ont été pleurés chez eux.

Bob Randall chantait ses frères aborigènes, les “génération volées” de ceux qu’on enleva à leurs parents pour mieux les “acclimater”. Sa chanson Brown Skin Baby (They Took Me Away) qui raconte son histoire est devenue l’hymne de tous ses semblables. Ils seraient plus de 100.000…

Bob Randall est mort le 13 mai 2015. On ignore quand il était né exactement.


Pour mémoire :