Mais que fait la police ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18

Jeudi dernier, 4 février, la Grèce a connu l’une des grèves générales les plus suivies depuis des années : plus de la moitié de grévistes dans certains secteurs, 111 manifestations recensées dans le pays, 40 à 80000 manifestants dans les rues d’Athènes et près de 15000 à Thessalonique, la deuxième ville du pays, où des assureurs, vétérinaires, avocats, agriculteurs ou médecins ont rejoints dans les cortèges les fonctionnaires et les employés du privé…

Avec toujours la même détermination contre les politiques de rigueur qu’Alexis Tsipras entend appliquer après avoir tenté de les combattre.

Les manifestants étaient moins nombreux le lendemain dans les rues d’Athènes. Environ 2000… Mais il s’agissait de policiers (ceux qui la veille se battaient contre les cocktails molotov?), de garde-côtes ou de pompiers, eux aussi menacés par la rigueur et l’austérité, notamment à travers la baisse programmé des pensions de retraites.

Nous protégeons la société. L’état nous trahit.”

Au delà de l’aspect pittoresque de voir dans une manifestation ceux qui d’habitude les encadrent (ou les répriment), ces images sont comme un avertissement sur une évolution néfaste, voire une dérive de nos sociétés en régime d’austérité.

Les libéraux, qui aiment tant la rigueur (chez les autres) et qui rêvent d’une privatisation des services publics tellement inutiles et coûteux, épargnent soigneusement dans leur obsession des “réductions des dépenses publiques” les services publics “régaliens”, censés assurer en dernier recours leur sécurité. Et accessoirement celle des citoyens, mais surtout la paix civile. Mais quand les représentants de l’ordre dénoncent l’ordre qu’ils doivent défendre, que se passe-t-il ?

Que fait la police ?

(Photos : Milos Bicanski, Louisa Gouliamaki)

 Les forces armées françaises commencent aussi à montrer des signes de fatigue. Que ce soit sur notre territoire, toujours en état d’urgence ou dans les pays où opèrent nos “forces d’intervention”.

Comme au Mali.

Juste pour faire une transition vers la belle Inna Modja, qui nous a offert fin 2015 un beau nouvel album, Motel Bamako dont je vous propose de découvrir deux titres dans des styles fort différents.