Prendre l’air

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26
Slide 27
Slide 28
Slide 29
Slide 30
Slide 31
Slide 32
Slide 33
Slide 34
Slide 35
Slide 36
Slide 37
Slide 38
Slide 39
Slide 40
Slide 41
Slide 42
Slide 43
Slide 44

Retenez moi ou je fais un malheur.

Après les évocations diverses des armes en tous genres que j’ai faites cette semaine, je m’empresse de préciser que la phrase ci-dessus n’est qu’une phrase « d’attaque » comme on dit en jargon journalistique dont j’ai quelques réminiscences.

Bref.

Me voilà en vacances (en congés payés plus exactement) du travail qui me paye. Et paye aussi quelque personne qui a le don de me mettre hors de moi. Étrange expression, je vous l’accorde, d’autant plus que, même dans une colère noire, je me reconnais bien.

Toujours est-il que ces quelques jours de repos me feront le plus grand bien. Même si cette longue introduction ne dit pas grand chose du monde, je vous l’accorde.

Mais nous sommes samedi, jour de chemin buissonnier de l’actualité sur abcdetc. Et jour de manif aussi…

Alors, à cause du besoin d’air et aussi parce que j’avais vu passer une de ces images cette semaine, qui m’a rappelé le jour où j’étais allé assister à une séance de prises de vue (fort fastidieuse) de photographes en apesanteur, je me suis offert une petite collection de ces images de lévitation, que je suis allé glaner sur Flickr et Deviantart.

Un choix subjectif, parmi plusieurs centaines de clichés, non sans qualité technique, mais souvent sans talent créatif, sans rêve malgré la situation.

Et parce que de fil en aiguille, de femme flottante aux ballons de baudruche, en passant par les fruits où les paysages oniriques, j’en suis arrivé aux parapluies, j’ai eu aussi envie d’un peu de Mary Poppins (l’unique), pour m’envoler, me raconter des histoires et ranger mon univers d’un claquement de doigt.

J’ai une semaine devant moi pour vérifier si l’invocation a marché. Et pour réapprendre à dire Supercalifragilisticexpialidocious !

(Photos : Shelbi Nikol, Sara Matarrese, Enzo Giusti, Alexandros Kollias, Edward Mallia, Antoine, Puddingpolaroid, Andreanne Lupien, Anthony Helms, Kevin Loose, Alois, Ailish01, Royce Hutain, Rudy G, Thau Cheng Cha, Brut Art, Mangokingoroo, Magnus Winters, Collectif Strobi, Tore Johnsen, Victoria ☾, Yane Naumoski, Laura Zalenga, Rey Vladyc Mangouta, Erin Bird, Stillhovercraft, Max et Lou, Patrick Ries, David Delabarre, Alex Nord, A Severinov, Marina Monaco, Lola Artland, Anxhela Isaj, Aaron von Hagen, Clavinko, Bassam Allam, oO Rein Oo, Jaydee Hiroyito, Pablo Mateos Neira, Bucikah, Mark, Robert Stevenson)

J’hésitais sur la chanson que j’allais proposer en reprises après cette série plutôt aérienne, lorsqu’une photo du “couple” franco-allemand réuni jeudi dernier à Metz m’est tombée sous les yeux, sur laquelle François Hollande fait découvrir abcdetc et sa magnifique collection de reprises hebdomadaire à Angela Merkel.

Qui semble apprécier…

Alors, pour faire plaisir à cette nouvelle lectrice-auditrice, j’ai choisi aujourd’hui une chanson allemande. Et naturellement ce fut 99 Luftballons.

Par :

  1. Nena, bien sûr, en version originale
  2. Nena encore, (à moitié) en français
  3. Nena toujours, en anglais
  4. Goldfinger (dans la version anglaise)
  5. The Renegade (en irlandais, euh…)
  6. Homer Simpsons (dans un allemand approximatif)
  7. Kylie Minogue (en version légère et court vêtue, en Allemagne mais pas en allemand)
  8. Amanda Palmer & The Grand Theft Orchestra (pour revenir à l’allemand)
  9. Et enfin la version “instrumentale” de Andrew Huang et ses ballons rouges.