Ballade islandaise

, ,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24

Vous avez vu les Islandais ?

Eh non bien sûr, puisque vous n’êtes pas Islandais (ou alors vous vous êtes égaré et je vous souhaite le Halló…) Parce que les Islandais étaient lundi soir 99% à regarder le match de leur équipe à la télévision. Chiffre sans doute un peu exagéré, je vous l’accorde, puisque 10% des Islandais étaient même en France pour voir de plus près la victoire (surprise?) de leur équipe contre l’Angleterre, victime de son deuxième « Brexit » en moins d’une semaine. La loi des séries…

Et à propos de série, les supporters français (c’est à dire la moitié de la population, mais ça fait quand même plus que les Islandais qui ne sont que 330.000 habitants) devraient hésiter à prendre de trop haut le “petit Poucet” de l’euro2016™, des fois qu’ils récidivent dans le hold up footballistique décomplexé.

Bref.

Je sais qu’une majorité de mon lectorat s’intéresse peu au sport (qui offre pourtant de belles émotions, parfois imprévisibles) et je ne vais pas m’étendre sur le sujet.

Je voulais juste vous faire part de l’interrogation qui m’a saisi lundi soir juste après avoir regardé le match Angleterre-Islande (score final 1-2, je le rappelle) en me souvenant que j’avais lu quelque part que les Islandais votaient samedi pour élire leur nouveau président de la République. S’ils sont tous en France ou obsédés de football, personne ne va aller voter. Eh bien si ! La participation électorale a été plus élevée que lors du précédent scrutin, il y a quatre ans, pour atteindre 75,7%.

Ce qui prouve que le football ne détourne pas forcément de la citoyenneté. En tout cas pas pour les Islandais, qui avaient quand même installé 9 bureaux de vote en France, dont un pour les joueurs de l’équipe nationale.

Je salue donc Gudni Johannesson, le nouveau président élu dès le premier (et unique) tour de scrutin et qui succède à Olafur Ragnar Grimsson qui ne se représentait pas pour un sixième mandat, un peu ébranlé – par alliance – par les scandale des Panama papers. Le même scandale qui doit conduire à des élections législatives anticipées, que pourrait bien remporter… le Parti Pirate.

Je salue au passage le capitaine Aron Gunnarsson et tous les fils de… de son équipe.

Non mais, vous avez vus les Islandais ? *

(Photo : Darren Staples, Michael Dalder, Yves Herman, Kai Pfaffenbach, Chris Brunskill, Shaun Botterill, Paul Gilham, Michael Regan, Dan Mullan, Laurence Griffiths, Bertrand Langlois, Valery Hache)

* France-Islande, dimanche 3 juillet – 21 heures – Saint-Denis.

À propos d’Islande…

Non, je ne vais pas vous proposer d’écouter Björk, Sigur Rós ni même ma chouchoute Emilíana Torrini (que vous pouvez réécouter ici ou ), mais Gréta Salóme & Jónsi, classés 20e à l’eurovision en 2012, avec leur chanson Never Forget dont le clip a été réalisé par … Hannes Thor Halldorsson.

Mais si… C’est le gardien de l’équipe de foot islandaise.


Bon d’accord, ce n’est pas ce que je vous ai offert de meiux dans cette rubrique.

Mais je me rattrape en vous invitant à aller voir L’Effet aquatique, le dernier film de la réalisatrice franco-islandaise Sólveig Anspach, qui sort aujourd’hui.

Dernier film au sens littéral, puisque Sólveig Anspach est morte le 7 août 2015.

Invitation au sens figuré. Mais comme j’ai tant aimé les films précédents de la réalisatrice, je vous promettrais presque de vous rembourser si vous n’aimez pas celui-ci…