Je ne comprends pas…

Slide 1

“Chercher à comprendre, c’est commencer à désobéir…” Ainsi parlait régulièrement mon père, bien avant que ne fut écrit (en 1978) Québec Banana State, par un certain Jean-Michel Wyl, auquel est attribué cette citation.

Comme quoi, la réalité est mouvante et la vérité ne se trouve pas toujours sur Internet.

Bref.

En apprenant mardi soir que Médecins du Monde suspendait ses activités et évacuait son personnel au Yemen, je me suis dit que la situation dans ce pays devait être vraiment inextricable au point de rendre “les activités humanitaires quasi impossibles”. Et l’annonce hier par l’armée étasunienne de la mort de 13 membres d’al-Qaida, tués par ses soins lors de trois frappes antiterroristes menées du 24 août au 4 septembre n’a pas éclairci ma compréhension de la guerre qui secoue ce pays depuis plus d’un an maintenant.

Heureusement, il y a aussi sur Internet des gens qui aident à comprendre.

Aussi si vous voulez y comprendre quelque chose, je vous encourage à lire les articles de Laurent Bonnefoy dans Le Monde diplomatique, Au Yémen, une année de guerre pour rien (mars 2016) ou Les Déchirures du Yémen (juin-juillet 2016).

Quant à moi, j’assume mon ignorance et mon incompréhension. Comme mon genrage et mon effarement quand les femmes (comme les enfants…) en viennent à prendre les armes, comme ici à Sanaa, dans une démonstration de soutien au mouvement houthiste.

D’autres seront davantage choqués par leurs tenues. Ceux-là non plus j’avoue mal les comprendre…

(photo : Khaled Abdullah )

Dans le genre genré, la chanteuse yéménite (et égérie “qui le vaut bien” pour le Moyen Orient) Arwa fait fort dans la vidéo qui accompagne sa chanson Vos yeux (عينيك).

On se sent moins seul…

[youtube hjTeF_JxHeE 600]