Modeste participation

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26
Slide 27
Slide 28
Slide 29

L’important c’est de participer, air connu.

Et comme c’est samedi, je n’en dirai pas beaucoup plus.

Pour vous laisser apprécier les images des Jeux nomades mondiaux, World Nomad Games en version internationale ou Дүйнөлүк Көчмөндөр Оюндарынын en Kirghiz, puisque ces jeux se déroulaient la semaine passée (du 3 au 8 septembre) au Kirghizistan. Pays dont je salue au passage la première apparition dans les colonnes de ce blougui et dont je rappelle aux lecteurs égarés qu’il se situe quelque part entre l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, le Tadjikistan  et la Chine…

Et, après cet étalage culturel grâce à wikipedia, pour ne pas dire autant d’approximation que mes – rares – confrères français qui ont “relaté” l’événement et que je ne dénoncerai pas. C’est samedi, on est gentil…

Il suffit cependant de consulter le site officiel des jeux pour apprendre que 752 sportifs de 64 pays (et non 40 ou 53) participaient aux épreuves dans 16 disciplines (et non 23) dont je ne résiste pas au plaisir de vous donner la liste : Аба күрөшү, Алыш, Ат чабыш, Гореш, Гюлеш, Жирит, Казахша күрөш, Кыргыз күрөш, Көк-бөрү, Мангала, Мас-рестлинг, Ордо, Салбуурун, Салттуу жаа атуу, Тогуз коргоол, Эр эңиш, ainsi que la traduction poussive proposée par le moteur de recherche le plus intelligent de la planète : La lutte de l’air, Alysh, courses de chevaux, le battage, Guler, Cirit, Kazahşa lutte, lutte, Kok-Boru, Mangalore, Mac-WWF, Horde et de l’Asie, tir à l’arc traditionnel, Korgol, ErEnish…

Et, après avoir recommandé à mon confrère de Boursorama la lecture des Cavaliers de Joseph Kessel, ce qui lui permettra de ne pas comparer le Kok-Boru au polo, j’ajoute à son intention et à celle de ma lectrice afghanisée quelques images du point d’orgue de ces Jeux, la finale de ce sport, aussi connu sous le nom de bouzkachi… Une finale remportée à domicile par le Kyrgyzstan qui a battu le Kazakhstan sur un score de 15 à 3.

(photos : Viktor Drachev, Igor Kovalenko, Vyacheslav Oseledko, Amos Chapple,  Artem Kolosov)

Si l’on peut déplorer l’absence de Français  parmi les athlètes des Jeux nomades mondiaux, l’honneur est sauvé grâce à la présence “en apothéose de la cérémonie de clôture” de nos compatriotes d’Ottawan.

Qui ça ?

Ça y est, la mémoire vous est revenue ?