Comparaison n’est pas raison

,

Slide 1

On a beau dire…

Malgré le Putin bashing (dénigrement de Poutine en bon français et трепку Путина en russe googlien sans garantie d’exactitude) dont il st volontiers l’objet en occident, Vladimir Poutine reste populaire en son pays.

En a témoigné cette semaine la victoire “écrasante” et “sans surprise” de son parti, Russie Unie, aux élections législatives. Victoire que ne suffisent pas à expliquer les irrégularités et les bourrages d’urnes. Et qui rend jaloux bien des démocrates occidentaux donneurs de leçons qui ont tant de mal à en recevoir.

Démocrates (ou républicains) qui ne bénéficient pas toujours d’une telle popularité auprès de leurs peuples. Dans le genre, après les exploits sportifs célébrés dans la presse russe ou les portraits plus ou moins réussis exposés sur la Place Rouge, j’ai croisé cette semaine cette magnifique pendule à l’effigie du président russe.

Que je ne vous propose pas à la vente mais qui m’a poussé à chercher – sans succès – sur Internet l’équivalent hexagonal.

Ce qui m’a amené à visiter (très brièvement) les sites compte-a-rebours-francois-hollande.fr, fin-du-quinquennat.fr ou antihollandisme.fr. Et, vu les contenus de ces sinistres sites vers lesquels finalement je vous ôte les liens pour ne pas les promouvoir, j’ai renoncé à faire la même recherche pour horloge, réveil, montre ou rolex…

Et j’ai subrepticement regretté, pendant quelques secondes, de ne pas être russe. Et fier de l’être…

Ce billet aurait pu s’intituler : on ne va pas en chier une pendue. Mais je n’ai pas osé.

(Photo : Ilya Naymushin)

Parti dans l’ambiance pendules et comparaisons, je vous ai trouvé quelques chansons horlogères, bien de chez nous … ou pas.

  1. Chanson populaire, écrite par Nicolas Skorsky (relisez le nom lentement…) sur une musique de Jean-Pierre Bourtayre, et interprétée bien sûr par Claude François, qui change de veste aussi vite que certains la retournent… Et vive le playback !
  2. Le Coq et la pendule, par Nougaro
  3. Les Vieux et leur lancinante pendule d’argent par Jacques Brel
  4. One O’Clock Jump par Count Basie
  5. It’s Five O Clock par les Aphrodite’s Child, et Demis Roussos moins doué en playback que Claude François
  6. Et bien sûr Rock Around The Clock, par Bill Haley (qui change aussi de veste…) et ses Comets.

Sélection rapide. Si vous avez d’autres références…