Autodérisoire

,

Slide 1
Slide 2

“Vouloir être de son temps, c’est déjà être dépassé”, disait Eugène Ionesco.

Et franchement, je me sens parfois limite schizophrène, me sentant tellement dépassé par la modernité souvent si peu désirable d’une époque à laquelle j’appartiens, parfois “à l’insu de mon plein gré”, comme aurait dit un auteur moins talentueux.

Au point que j’en oublie quelques fondamentaux qui rythment la vie ordinaire d’un citoyen civilisé et que, n’ayant plus ni télévision ni automobile, j’ai appris hier que la Salon de l’Auto s’ouvrait aujourd’hui à Paris, par une photo glissée dans la galerie du jour d’un confrère.

Une photographie sur laquelle on aurait pu voir une automobile d’un constructeur allemand dont j’ignore le modèle, mais qui ne vend rien à moins de 98.975€ (prix client conseillé). À ce tarif (près de 87 mois – soit plus de 7 années – de smic), ils peuvent bien la recouvrir d’un voile pudique. Et se la garder.

D’autant plus que, dans la même galerie évoquée ci-dessus, la photographie suivante témoignait de la vulnérabilité des véhicules automobiles, quel que soit leur “valeur”. Un petit incendie, comme ici en Californie, et hop ou pfuit…

Et au final, même sans incendie, accident ou autre incident de parcours, la durée de vie d’une voiture est dérisoire. 15 ans ? 20 ans ? Et je ne vous parle pas de son risque d’être dépassée, au propre comme au figuré.

Bref.

Je reste comme je suis. En devenir de moi même, dépassé et décalé.

Et tant que j’y suis, à cause de Ionesco dont j’ai retrouvé la citation chez un autre confrère – de mots–, je vous ajoute une troisième image que j’ai trouvée là-bas, sans rapport avec grand chose. Quoi que…

Et je vous souhaite un bon week-end.

(photo : Michel Euler, Noah Berger, DR)

Et puisqu’on parle voitures… Quelques chansons plus ou moins dépassées. Une sélection hasardeuse et éclectique.

  1. Ma nouvelle voiture, par Claude François (1964)
  2. La Voiture, par Sheila (1976)
  3. La Ballade de Jim, par Alain Souchon (1985)
  4. Dolorès, par Robert Charlebois (1986 pour le live d’une chanson de 1969)
  5. Ma Benz, par NTM feat. Lord Kossity (1998)
  6. On achève bien les autos, par Christophe (2011 pour le live et 2001 pour la chanson)