Que dire d’autre ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4

Qu’est ce qui est le plus insupportable ?

J’ai hésité à vous infliger les images de Saida Ahmad Baghili. Comme mes confrères de la presse hexagonale semblaient l’avoir fait : c’est dans le Sun britannique que j’ai trouvé quelques mots sur elle. Et sur la situation dans son pays.

Un article qui rappelait que, selon le Programme alimentaire mondial, la moitié de la population yéménite, soit 12 millions de personnes, est au bord de la famine et que trois millions d’entre elles, dont 1 million d’enfants, auraient besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Après plus d’un an de guerre, de pilonnage par une collation emmenée par l’armée saoudienne, et un blocus qui enferme le pays.

A 18 ans, Saida Ahmad Baghili n’est plus une enfant. Mais elle a si peu de chances de grandir.

L’article du Sun se concluait en rappelant que le mois dernier, des organisations humanitaires ont demandé au gouvernement britannique de suspendre ses ventes d’armes à l’Arabie saoudite.

Mais le Royaume-Uni n’est pas le seul fournisseur de mort :

Selon le dernier rapport de Control Arms, paru en février 2016, la France a autorisé 16 milliards d’euros de ventes d’armes à l’Arabie saoudite en 2015, loin devant les États-Unis (5,2 milliards d’euros) et le Royaume-Uni (3,5 milliards d’euros).

J’ai honte.

Que dire d’autre ?

J’ai mal.

(Photos : Abduljabbar Zeyad)

Qu’est ce qui se passe ? What’s going on ? Une chanson de Marvin Gaye, reprise par les musiciens de Playing for Change à travers le monde. Ça ne le change pas, mais ça adoucit. Encore…