Miséricorde !

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9

Les avis (comme souvent) sont partagés.

Si certains accusent cette manifestation d’être superficielle, voire macabre, et d’avilir la mémoire de l’holocauste, d’autres considèrent que c’est un pied de nez à l’histoire.

Quoi qu’il en soit, le concours de “Miss survivante de l’Holocauste” a peu de chances de survivre bien longtemps. A 75 ans, Anna Grinis, la 5e lauréate couronnée lundi 31 octobre dernier, est en effet l’une des benjamines des 14 participantes à la phase finale de cet étrange concours de beauté. Elle avait deux jours lorsque la guerre a éclaté et 4 ans à peine lorsqu’elle fut libérée par l’armée rouge.

Couronnée par Sara Netanyahu (l’épouse du Premier ministre Benjamin du même nom) devant plus de 1000 personnes qui ont assisté au défilé, la lauréate n’a pu que dire son émotion : Je n’ai aucun mot pour vous décrire combien je suis excitée…”

Pour ma part, les mots me manquent également pour dire ce que je ressens devant cet étrange spectacle.

J’imagine juste les prochains concours de beauté dans quelques années qui réuniront tant de femmes actuellement condamnées à l’exil et à la déportation.

La concurrence sera rude.

Et pour conclure avec une note positive, je ne peux que citer Sainte Thérèse de Lisieux, grâce à laquelle (et au magnifique spectacle J’ai mis une jupe proposé par Claudia Nottale qui reprend son Acte d’offrande à l’amour miséricordieux) j’ai découvert naguère un autre sens d’holocauste.

“Afin de vivre dans un acte de parfait Amour, je m’offre comme victime d’holocauste à votre Amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous et qu’ainsi je devienne Martyre de votre Amour ô mon Dieu !…”

(Photos : Amir Cohen, Jim Hollander)

Je n’ai pas trouvé de vidéo de la chorale des survivantes de l’Holocauste (91 ans de moyenne d’âge !), mentionnée dans l’article du Times of Israël déjà cité.

Alors je vous propose d’écouter Linda McArtha Monica Sandy-Lewis alias Calypso Rose, autoproclamée Calypso Queen. Et qui mérite bien son titre…