Petit bonheur 2016 :
Mai

, ,

Slide 1
Slide 2

“Le bonheur est un rêve d’enfant réalisé dans l’âge adulte.” Sigmund Freud

J’ai eu quelques difficultés à choisir un petit bonheur en mai. Pas vraiment à cause de Freud. Et pas seulement parce que je ne sais pas toujours faire ce qui me plaît.

En mai, j’ai évoqué deux fois la (ma) vieillesse : en vous présentant les Raging Grannies de Seattle, le 21, accompagnées d’une bien belle mosaïque musicale, puis en retrouvant en Russie une doyenne de notre humanité, Tanzilya Bisembeyeva, le 31

Mais le nouveau maire de Londres, élu début mai, est jeune (45 ans au moment de son élection) et travailliste. d’aucuns préfèrent dire qu’il est d’origine pakistanaise et (donc) musulman. Question de choix des mots… Les mots sont importants, titrais-je à la veille de l’élection de Sadiq Khan, pour un autre billet consacré à l’érection à Ramallah d’une statue de Nelson Mandela offerte par la mairie de Johannesburg, dans lequel je rappelais qu’il avait fallu 27 ans de prison à Madiba pour passer de terroriste à Prix Nobel, à l’âge de 75 ans.

Bref, en résumé maladroit, j’espère avoir assez de talent et de mots pour emmener mon rêve jusqu’à 75 ans, sans être (trop) adulte…

(Photo : Toby Melville, Mohamad Torokman)

La rétrospective musicale est encore cette année consacrée à des chanteurs ou musiciens qui nous ont quitté en 2016.

Rien de mieux qu’un morceau de blues pour accompagner les coups de blues. Candye Kane est partie chanter ailleurs le 6 mai 2016. Grâce à Internet, on peut encore apprécier ici le(s) charmes(s) de cette Great Big Woman.


Et la carte du jour de la “petite année” :