Les mots sont importants

Slide 1

Si une image vaut mille mots, certains mots valent toutes les images.

Je ne vais pas tenter de résoudre cette équation.

Juste saluer la mémoire des victimes de dimanche, les 6 morts et les 8 blessés tombés sous les balles d’un islamophobe aussi primaire que Donald Trump et Marine Le Pen et fan des deux (on a les admirateurs qu’on mérite).

Et saluer en même temps les propos du Premier ministre canadien qui a dénoncé une haine inacceptable (air connu si j’ose dire) mais qui a aussi déclaré :

“Nous n’allons pas fermer nos esprits, nous allons ouvrir nos cœurs. Nous n’allons pas répondre à la violence par la violence. Face à la peur et à la haine, nous répondrons toujours par l’amour et la compassion.”

Et ça, pour le coup, ça nous change de tant de discours guerriers.

Je me demande parfois – si souvent – si les mots – mes mots – ont un sens.

La force de ceux-là m’encourage à conserver cette arme.

Même si, aujourd’hui, je n’ai rien à ajouter.

(photo : Maxime Corneau)

Plusieurs artistes québecois ont exprimé leur émotion après l’attentat de Sainte-Foy. Parmi eux, j’ai retenu Safia Nolin, toute récente révélation de l’année de l’ADISQ (Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo). Elle vient de sortir un disque de Reprises, pour les clips desquelles elle se cache derrière les interprètes originaux. Alors j’ai préféré ce titre où cette amatrice de “tunes tristes” se montre en pleine lumière…