Ça marche !

Slide 1

Ne lisez pas trop vite le titre du jour, pour éviter toute confusion

Sur abcdetc, la semaine dernière s’est achevée en Roumanie. Et pour débuter cette semaine on y retourne.

Les répétitions sont assez rares sur ce blougui pour souligner ce double billet.

C’est que, après plusieurs jours de manifestations contre les manœuvres gouvernementales pour “assouplir” la lutte anti-corruption, les Roumains ont gagné. Le Premier ministre, Sorin Grindeanu, l’avait promis samedi et dimanche, la ministre de la Santé, Florian Bodog, a confirmé que “le décret d’abrogation a été adopté”.

Une promesse tenu et un recul devant la colère populaire, les Roumains n’ont pas marché pour rien dans les rues pendant 5 jours, pour les plus grandes manifestations qu’a connu le pays depuis la chute du communisme.

La nouvelle du recul gouvernemental a été accueillie avec des cris de joie. Légitime.

Toutefois, la défiance reste forte et les manifestants ont annoncé qu’ils resteraient très vigilants avec ce gouvernement, notamment à l’occasion du projet de loi soumis bientôt au parlement.

Mais on ne va pas bouder le plaisir d’une bonne nouvelle démocratique. Que j’illustre avec une photo prise lors des premières manifestations. À cause de l’inscription sur la pancarte brandie au dessus de ces amoureux qui s’embrassent et qui proclame : “Roumanie, réveille-toi !”

Se réveiller les yeux fermés dans un baiser ; un programme prometteur.

(photo : Daniel Mihailescu)

Avec ce retour au pays, je suis un peu démuni côté musique roumaine.

Du coup, j’ai déniché une pépite à laquelle j’avais échappé, en la personne des six musiciens du Wati Watia Zorey Band, né de la rencontre de Rosemary Standley, la chanteuse du groupe Moriarty et de la chanteuse rock Marjolaine Karlin, et qui a composé l’an passé un disque en hommage au chanteur réunionnais Alain Péters (qu’il me faut encore découvrir).