Pas de coups bas à Bakou

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20

François Fillon  « a dénoncé “un cortège de coups bas et de calomnies”, avant d’asséner : “Aujourd’hui, nous sommes face à un adversaire insaisissable et sournois, qui a pour nom la rumeur, le soupçon, le procès d’intention.” »

J’ai retrouvé cette citation dans un article d’Europe 1 datant de … 2010. Comme quoi l’ex-Premier ministre et encore loin d’être Président comme il est l’un des derniers à y croire a de la suite dans les idées. Ou qu’il manque d’imagination, en adoptant la même posture pour défendre son ministre Eric Woerth dans l’affaire Bettencourt ou son épouse dans l’affaire Pénélope Gate.

Bref.

Répondant à un auditeur vendredi dernier dans une émission du Téléphone sonne consacrée au manque de contre-pouvoirs dans notre beau pays, Eva Joly expliquait qu’une affaire Fillon en Norvège n’aurait pas duré … 10 minutes.

Mais il est d’autres pays qui peuvent inspirer davantage le toujours candidat.

En Azerbaïdjan par exemple, où les droits de l’Homme laissent plus qu’à désirer, les droits de la Femme un fait un grand pas mardi dernier avec la nomination de Mehriban Alieva au poste de vice-présidente aux côtés de l’inamovible président Ilham Aliev.

L’affaire présidentielle azérie se porte donc plutôt bien puisque, après avoir succédé à son père en 2003, c’est donc sa propre épouse que le président vient de promouvoir.

Mais la comparaison avec la France n’a évidemment pas lieu d’être puisque Mehriban Alieva est loin d’occuper un emploi fictif.

Alors que nombre de mes confrères ironisent sur sa formation d’ophtalmologiste qui ne la prépare pas vraiment à l’exercice du pouvoir, ils oublient souvent de signaler qu’elle est aussi docteur en philosophie, après une thèse sur l’euthanasie et l’humanisme. Ce que nous signale pourtant la biographie de la désormais première dame, disponible sur son site internet personnel où l’on peut également parcourir la – longue – galerie de ses activités officielles (et où j’ai trouvé la plupart des images du jour parmi lesquelles vous reconnaîtrez peut être quelques têtes connues, mais pas Fillon).

Site où l’on peut également apprendre que Mehriban Alieva, en plus d’être Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO ou de présider la Fédération de gymnastique rythmique d’Azerbaïdjan, figurait il y a trois ans dans le top 5 des “premières dames les plus élégantes”, aux cotés de Michelle Obama, la reine Rania de Jordanie, Peng Liyuan, épouse du Président chinois et …  Asma al Asad, femme du Syrien Bachar.

Vous pouvez, sur le même site, adresser un message de félicitations à la nouvelle vice-présidente. Ou à la “reine” de beauté. À condition de joindre une copie de votre pièce d’identité…

Je ne sais pas pourquoi je me suis retenu.

(photos : DR)

Un peu de musique azérie pour compléter l’article ?

Après avoir échoué à représenter son pays en 2011, l’année où ses compatriotes Elle et Nikki remportèrent le concours avec Running Scared, Diana Hajiyeva alias DiHaj participera au 62e concours de l’Eurovision en mai prochain à Kiev. Et franchement, il y a pire :