Il n’y a plus de saisons

Slide 1

“Tatatam…” (extrait des Aventures de Gérard Lambert, 1980)

C’est décidé : je ne marquerai pas cette année les 40 ans de la Saint Gérard-Lambert. Non, non… Il n’y a aucune erreur de calcul, car si la chanson est bien parue en 1980, tout le monde sait que c’est le “14 avril 77 dans la banlieue où il fait gris, etc.” Ce qui fait bien quatre décennies.

Comme le temps passe.

Et si je zapperai cette commémoration, ce n’est pas seulement parce que le 14 avril 2017 tombera cette année le vendredi saint (ou l’inverse), ce qui me permet au passage d’expliquer la photo du jour, sur laquelle un certain Uwe Gerstenberg décore un arbre avec 10.000 œufs peints, quelque part en Allemagne, ainsi que le titre du jour, parce qu’il reste quand même deux semaines avant la chasse aux œufs.

Non. Si j’ai décidé de m’abstenir de célébrer cette année (et toutes les suivantes) un héros de mes jeunes années, c’est que son auteur, le dénommé Renaud (Séchan) – après avoir soutenu un temps Fillon et jadis Mitterrand – a annoncé hier son ralliement à … Emmanuel Macron ! Le tout accompagné d’un sinistre doigt d’honneur, destiné on ne sait trop à qui (allez, par souci déontologique, je vous mets le lien).

Bref.

C’est tellement con que je n’ai rien à ajouter. Le jeu de mot avec (en) Marche à l’ombre (titre de l’album où est apparu Gérard Lambert) ayant déjà été fait par trop de mes confrères…

Mais la photo est jolie, non ?

(Photo : Jens Meyer)

Quand j’évoque Pâques en Allemagne, aussitôt je pense à … Suzi Quatro. Et si vous me demandez pourquoi, ej vous répondrai peut être.

Bref.

Elle, n’est pas morte. En témoignent les concerts qu’elle donne encore (pour célébrer 50 ans de rock’n roll) et ce récent enregistrement, du’une chanson du tout récent Nobel, Bob Dylan.