Vive la retraite !

Slide 1
Slide 2
Slide 3

Et s’il n’en reste qu’un, qui sera-t-il ?

La ligne éditoriale de ce blougui est finalement aussi limitée que son lectorat.

Aussi, rien n’interdit vraiment de publier deux billets consécutifs en provenance du même pays, d’Italie en l’occurrence. Et si le sport y tient une part ténue, il demeure un sujet de société digne d’intérêt.

Bref.

Au moment où je profite de savoure quelques jours de congés payés (avant le nouveau code du travail et la transformation du statut de la fonction publique territoriale dont je dépends pour mes appointements), j’ai eu envie de saluer un départ en retraite. Celui de Francesco Totti, joueur emblématique de l’AS Roma, qui a été dignement fêté dimanche dernier par ses coéquipiers, ses supporters et la presse, italienne comme internationale.

Car au-delà d’un peu de jalousie de ce travailleur au boulot pas si pénible qui tire sa révérence à 40 ans, je dois reconnaître que la fidélité de ce joueur à son club, les 25 années qu’il a passées à défendre un seul maillot, les propositions à plusieurs dizaines de millions qu’il a refusées pour rester à Rome, font de l’international italien un cas à part dans le football business de notre époque moderne.

Et à abcdetc, on aime les personnages particuliers qui affichent encore quelques valeurs « ringardes ».

(Photos : Stefano Rellandini, Vincenzo Pinto, DR)

Un peu d’Italie encore (et de rappel d’une actualité moins futile), avec Enzo Avitabile et la chanson Attraverso l’acqua, extraite de l’album Lotto Infinito.