Nos amis pour la vie

,

Slide 1

Affiche trouvée ici, où vous pouvez même la télécharger en grand format pour la coller sur vos murs…

Après avoir fait quelques reproches à la radio hier, j’aurais pu poursuivre avec la critique de la télévision  aujourd’hui.

Sauf que.

Ne possédant pas de télévision (rappel à mon inspectrice des impôts qui continue de s’en étonner), je ne la regarde pas. Sauf à l’extérieur.

Ainsi, ce matin, pour mon petit déjeuner dans la salle de l’hôtel où j’avais passé la nuit, pas moins de deux écrans m’accompagnaient, placés l’un en face de l’autre et diffusant – heureusement – le même programme. Et c’est là que j’ai appris que c’était aujourd’hui La journée mondiale du lait ! Une opération initiée par la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) qui n’a malheureusement pas pris la peine de traduire en français sa page internet sur le sujet.

Ce qui fait qu’au bout du compte je n’ai pas grand chose à dire pour accompagner l’image solitaire que j’ai dénichée en Inde, illustrant un article sur le sujet qui m’a appris que, faute de terres disponibles pour cultiver du fourrage, le pays pourrait se voir contrainte d’importer du lait d’ici quatre ans.

Des perspectives pour nos excédents agricoles qui devrait réjouir notre tout nouveau gouvernement.

Où certain nous demandent de ne pas faire tout un fromage du beurre qu’ils ont offert à leur crémière, ceci dit pour rester dans le sujet et doucement glisser vers la conclusion.

Car la même télévision matinale m’a appris que c’était aujourd’hui aussi le début de l’été … météorologique. Les élections des 11 et 18 juin tomberont donc en pleine période estivale. Et j’espère que l’été sera chaud !

(Photo : Ravi Choudhary)

Puisqu’il n’y a plus de saison, on peut bien rester un jour de plus en mai, si joli mois de naguère, avec Fabiola José qui interprète Flor de Mayo, une bien belle chanson – un peu nostalgique – d’Otilio Galíndez.