50 ans et 6 jours

,

Slide 1

“Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite.” Genèse

A force de citer la Bible, je ne sais pas ce qui m’arrivera. J’ai souri des répétitions contenues dans le texte, qui n’aurait pas trouvé d’éditeur de nos jours, mais qui était tout à fait apporprié pour mettre en exergue de ce billet commémoratif de La Guerre des 6 jours (5 juin – 10 juin 1967), comme en ont produit beaucoup de mes confrères.

Aussi je n’insisterai pas sur la rétrospective que d’autres feront mieux que moi. Si vous le souhaitez, quelques photos de l’époque, en noir et blanc, sont .

L’image du jour est en couleurs. Elle a été prise à Gaza où un homme a allumé un feu d’artifices dans la nuit. Quelque chose de joli, de lumineux. Sans rapport avec une quelconque commémoration mais juste pour un soir de ramadan. Dans une nuit noire pour cause – une fois encore – de coupure d’électricité. Et dans un des 8 camps de la bande de Gaza où vivent près de 480.000 réfugiés.

Les camps de réfugiés palestiniens date de plus d’un demi-siècle. La plupart ont vu le jour dès 1948, après une autre guerre, et accueillent aujourd’hui encore tous ceux veulent continuer à croire au retour possible au “pays”. Même si, depuis 50 ans d’un conflit enlisé, oublié, méprisé même par trop de ceux qui continuent à ne pas vouloir parler d’occupation ou d’apartheid, les signes d’espoir d’un règlement “pacifique” sont tellement réduits.

Et je doute d’une intervention divine possible.

Le 7e jour semble durer une éternité.

(Photo : Mohammed Saber)

Le temps a passé des conflits de 6 jours. Les terriens se sont habitués – ou pas – à vivre sur une planète en guerre permanente.

Au Mali, la guerre s’est installée depuis plus de 5 ans et l’on se demande quand elle prendra fin.

Bref (si j’ose dire).

Inna Modja était l’invitée samedi dernier de la toujours excellente émission de Zoé Varier, D’ici d’ailleurs. Et aujourd’hui, elle est celle d’abcdetc. Qui s’essaye à être un excellent blougui…