Soigner ma droite…

Slide 1

“La pauvreté, comme l’esclavage ou l’apartheid, n’est pas naturelle. Ce sont les hommes qui la créent et la tolèrent, et ce sont les hommes qui la vaincront.”
Nelson Mandela, cité par Oxfam

La citation du jour n’est pas vraiment en rapport avec ce qui suit*, mais je me l’étais mise de côté pour le prochain billet en provenance d’Afrique du Sud.

Et elle reste belle et tellement d’actualité.

Avoir regardé un moment puis distraitement écouté notre président qui pérorait dimanche soir sur la télévision privée n’a pas levé mes doutes sur une réelle volonté de vaincre la pauvreté.

Les non premiers de cordées peuvent donc toujours se servir de la corde pour se pendre.

Ou pour se reposer avant le prochain round. Comme Constance Ngubane, pendant son entraînement à Cosmo City, quelque part dans la banlieue de Johannesbourg.

Je ne suis pas sûr d’inscrire la boxe dans mes projets d’avenir (même si j’ai déjà chaussé les gants à l’occasion d’une séance photos)…

…ni d’arriver jusqu’à 79 ans, comme Constance.

Mais en la voyant, j’ai pensé à ma fatigue du moment (évoquée ici ou là) et à mon besoin de rester combatif.

Et d’identifier mes prochains combats.

(Photos : Siphiwe Sibeko et Sandrine Marichal – studio6 Lyon)

* Mais les nouvelles du matin m’apprennent que la citation de Mandela a quelque rapport avec la Journée mondiale du refus de la misère qui se déroule aujourd’hui et au cours de laquelle notre Jupiter de service va encore gesticuler

Et en passant par l’Afrique du Sud, je vous ai trouvé non pas une mais quatre chansons ! Carrément. Un mini concert du Ladysmith Black Mambazo. Qui dissipe un peu la fatigue.

Ou incite à aller s’allonger à l’ombre. Au choix !