Un jour encore

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26
Slide 27
Slide 28
Slide 29
Slide 30
Slide 31

“Mourir, cela n’est rien
Mourir, la belle affaire…”
Jacques Brel, Vieillir

Comme hier, une citation de Brel. Et une évocation de la mort…

Mais une mort qui nous change de celle qui (trop) souvent traverse l’actualité des médias, comme celle d’abcdetc.

Le Día de Muertos (Jour des Morts) est en effet l’occasion pour les Mexicains d’une fête joyeuse, colorée, souriante, vivante, bien plus ancienne qu’Halloween (qui n’est pas célébrée sur abcdetc) puisqu’elle aurait existé avant l’invasion espagnole. Depuis 2003, cette journée des Morts est d’ailleurs inscrite au patrimoine oral et immatériel de l’UNESCO.

Samedi, un défilé géant et carnavalesque a réuni plus de 700 participants qui ont parcouru les rues de Mexico, dans un cortège de plus d’un kilomètre de long et sous le regard de 300.000 à 1 million de personnes (comme à Barcelone contre l’indépendance hier, avec le même écart de dénombrement…)

Une fête populaire qui n’a pas oublié de rendre hommage aux près de 400 morts causés par les séismes qui ont secoué le Mexique les 7 et 19 septembre derniers, ainsi qu’aux sauveteurs qui ont défilé le poing levé ; non pas en signe de protestation, mais parce que c’est le geste qu’ils font quand ils retrouvent une victime sous les décombres.

Quoi que, même si mourir n’est rien, il a de quoi protester contre la mort qui fauche trop souvent de manière aveugle et injuste.

(Photos : Victor Cruz, Eduardo Verdugo, Edgard Garrido)

S’il n’y a qu’un seul monde, dans lequel “Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits”, les inégalités le traversent de toutes parts.

Même sur Google, qui a réservé à ces utilisateurs du grand continent américain son doodle du 17 octobre dernier, qui rendait hommage à Selena Quintanilla (16 avril 1971 – 31 mars 1995), “icône de musique et de divertissement mexicano-américaine, créatrice de mode, entrepreneure passionnée, philanthrope communautaire et une des personnes qui nous apprennent que peu importe qui vous êtes ou d’où vous venez, tout est possible” (traduction approximative via … Google).

Pour corriger un peu l’injustice, je vous propose donc de découvrir ce doodle :

Et aussi, pour ceux qui en voudraient plus, une chanson en entier :

Histoire de bien commencer la semaine…