Deux instants de 2017 :
Juin

,

Slide 1
Slide 2

Deux images de juin 2017, pour terminer cette année et la première partie de la rétrospective d’instants qui l’ont traversée. Et parfois éclairée.

Pourtant, les nuits furent plutôt sombres à Gaza cette année. Comme les années précédentes. Pour cause de pénurie d’électricité et de tant d’autres choses. Depuis des années, Gaza manque surtout de liberté, de souffle.

La première photographie a donc été prise dans la nuit noire de Gaza, durant le ramadan, et publiée sur abcdetc le 6 juin 2017, au moment où tant de mes confrères commémoraient le cinquantenaire de la Guerre des 6 jours. Et son interminable héritage.

La seconde photographie a été mise en ligne quelques jours plus tard, le 27 juin, au lendemain de l’Aïd el-Fitr, que j’avais fêté à ma manière. Loin de la Palestine qui ne reste jamais longtemps loin des pensées de ce blougui.

Qui ne produit que de faibles battements d’ailes de papillon et si peu d’étincelles.

(Photos : Mohammed Saber, Khalil Hamra)

Comme les années précédentes, la rétrospective en musique évoque des chanteurs ou musiciens qui nous ont quitté en 2017.

Née en Indonésie, d’origine chinoise, française et javanaise, la chanteuse néerlandaise Sandra Reeves était une belle représentante d’un réel éclectisme international revendiqué par la rubrique Musiques du monde, monde en musique d’abcdetc.

Décédée le 6 juin dernier d’un cancer du poumon à l’âge de 66 ans, elle est invitée à titre posthume, avec une chanson qui témoigne qu’elle n’était pas qu’une chanteuse d’Eurovision, à laquelle elle participa à quatre reprises


Pour mémoire, la carte du jour de la “petite année” :