Pour une union européenne
(voire plus)

Slide 1

“Proletarier aller Länder, vereinigt euch!”
Karl Marx

C’est la reprise. Pour les écoliers et leurs professeurs, ainsi que pour pas mal de travailleurs qui ont pris des congés pour les fêtes, c’est le coup de sifflet du coup d’envoi d’une nouvelle mi-temps. Ou plein temps.

Pour abcdetc aussi.

Mais pas pour moi au travail qui me paye et m’octroie quelques jours de congés – bienvenus – pour deuil (vive les résidus du code du travail !), ni pour quelques millions de salariés allemands appelés à la grève par le puissant syndicat IG Metall (4 millions d’adhérents).

Les militants réclament une augmentation de salaire de 6% et une réduction du temps de travail de 35 à 28 heures. Argumentant que, depuis le temps que l’Allemagne brandit son économie florissante, les travailleurs qui en sont le principal moteur ont un peu le droit d’en profiter aussi.

Je me sens solidaire et j’attends avec impatience qu’on nous refasse le coup de l’exemple allemand.

En même temps, notre président, qui rêve d’une relance européenne qui ne passe pas forcément par la réduction du temps de travail, est en voyage… en Chine. Où, malgré le régime communiste, les conditions de travail et de salaires ne sont pas au plus haut. Mais j’ai entendu dire ce matin, dans la foulée de l’annonce de la grève allemande, que notre président souhaitait appuyer un rééquilibrage des échanges commerciaux entre la Chine et l’Europe.

Et même si je suis nul en économie, j’ai comme l’impression que si l’on veut que les Chinois consomment davantage, ça devrait passer par une augmentation de leurs salaires.

Du coup, je me suis fendu (et fait aider) pour traduire l’exergue du jour en chinois :

全世界无产者,联合起来!

(Photo : Sebastian Gollnow)

J’ai hésité à reprendre le titre de rubrique “Musiques du monde” puisque l’actualité musicale du jour nous donne encore l’occasion de moments de souvenirs musicaux.

Avec France Gall, bien sûr. Qui ne relancera peut être pas la carrière d’abcdetc comme elle le fit pour Gainsbourg ou Michel Berger mais qui a eu le bon goût de décaler son décès de quelques jours, pour ne pas faire d’ombre à ma mère (discrète mais talentueuse écrivaine) comme Johnny en a fait en décembre à d’Ormesson. Et qui surtout a accompagné quelques pas de rock endiablé (et bien plus en rythme qu’elle je dois dire…) en compagnie de mon fils avant de l’accompagner à l’école. Jadis.

Au passage, j’ai recompté les fois où l’on entend “besoin d’amour” et j’arrive à 33 !

Mais la mort de France Gall risque d’occulter quelque peu celle de Ray Thomas, chanteur des Moody Blues décédé jeudi dernier. De sacrés souvenirs aussi…

Il y a encore plus longtemps que je n’ai dansé le slow qu’un rock endiablé !