Si près du but !

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6

“Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts.”
Isaac Newton

La citation du jour est une des préférées de ce blougui qui l’a déjà proposé 8 fois à votre sagacité.

Je la trouve toujours tellement d’actualité.

Aussi ai-je été tellement triste d’apprendre la chute d’un pont, lundi dernier, quelques semaines à peine avant son achèvement, prévu en mars prochain.

L’accident s’est produit en Colombie, entre la capitale Bogotá et la ville de Villavicencio, à quelques 120 kilomètres au sud.  Il ne manquait plus que 20 mètres à construire sur les 460 que mesurait l’ouvrage avant sa chute dans la vallée qu’il devait enjamber.

Neuf ouvriers sont morts sur le coup et un dixième n’a pas survécu à ses blessures. Le bilan pourrait être pire si l’effondrement n’avait pas eu lieu à l’heure du déjeuner. En pleine activité, ils étaient plus de 200 à travailler sur cette construction.

Je ne suis pas assez expert en ponts (ni en chaussées) pour savoir ce qu’il adviendra du chantier. Je m’associe juste à la douleur des familles des victimes. Amplifié par la chute de tout ce béton, tellement plus triste que celle de la pomme du même Newton.

(Photos : Raul Arboleda, Jaime Saldarriaga – Dessin : Gotlib)

Sans pont – ni aéroport – la musique traverse quand même les océans.

Hernan Cortes est originaire du Mexique, mais c’est dans la grande ville à côté de chez moi qu’il a rencontré Bob Sikou issu de la scène reggae lyonnaise. Ils ont été rejoints par le guitariste colombien Andres Segura, le bassiste chilien Rodriguo Bastidas Nunez, le batteur Hadrien Santos Da Silva… plus quelques autres.

Et çà donne Kumbia Boruka. En concert dans LA salle rock de ma ville.