Sur la terre comme au ciel

,

Slide 1
Slide 2

“Je me souviens aussi qu’au moment où l’avion faillit percuter dans le sol, je souris – et ce sourire fut sans doute une de mes créations littéraires les plus longuement préméditées. Je la mentionne ici dans l’espoir qu’elle figurera dans mes œuvres complètes.”
Romain Gary, La Promesse de l’aube 

*

Zhu Yue et sa copie d’Airbus évoqués ici jeudi dernier n’ont rien à regretter de rester cloués au sol par manque de moteurs.

Deux crash aériens se sont succédé ce week-end.

Samedi, à l’aube, un F16 de l’armée de l’air israélienne s’est crashé dans la région de Haïfa. Dimanche matin, un Antonov An-148 s’est à son tour écrasé peu après son décollage de Moscou.

Peu de rapport entre les deux événements : c’est le premier crash d’un avion de chasse israélien depuis 30 tandis que c’est le dernier – provisoire ? – d’une longue série d’avions russes perdus en vol… Et si les 65 passagers et 6 membres d’équipage de l’Antonov sont tous morts, les deux pilotes du F16 ont réussi à s’éjecter.

Alors, naturellement, c’est le deuxième accident qui faisait l’ouverture du journal parlé, hier soir peu de temps avant que je ne rédige ces quelques lignes.

C’est pourtant l’accident israélien qui risque d’avoir le plus de conséquences mortelles. Le chasseur a été abattu par la DCA syrienne à son retour d’un raid de représailles après l’intrusion dans l’espace aérien israélien d’un drone “iranien”. Et si l’Iran dément toute propriété de l’engin, Israël démontre ainsi sa volonté de se défendre des conséquences de la guerre civile chez son voisin syrien.

Et, comme l’écrivent mes confrères d’Infos-Israel.News (“bénévoles qui aiment Israël et combattent les mensonges sur l’État Juif”) : La bataille actuelle pour la région syrienne et libanaise après la guerre civile en Syrie continuera d’être menée dans son intégralité.”

Et il est à craindre qu’une nouvelle offensive de l’état “juif” (et arabe à 20%) contre le Liban et la Syrie fasse plus de 71 victimes !

 

(Photos : Ronen Zvulun, copie d’écran life.ru)

Après avoir réunis Israël et la Russie dans le même billet, j’ai cherché un prolongement musical en pensant au klezmer “inventé” par les ashkénazes en Europe de l’est.

Et je suis tombé sur Josh Dolgin, alias Socalled. Un Montréalais inventeur du klezmer-hip hop.

La chanson du jour s’appelle (These are) The Good Old Days. Je vous souhaite de bons jours au futur.