Copperverbolle

, , ,

Slide 1

“Je n’ai jamais entendu parler de cette personne.”
L’expression “sens dessus dessous” à propos de Sacha Guitry

*

Ce n’est pas parce que je dis parfois n’importe quoi que je ne vérifie pas mes sources. Ainsi, j’ai trouvé le titre du jour dans le glossaire du parler Dunkerquois que publie le site carnaval-de-dunkerque. Et comme cette expression locale signifie “tout sens dessus dessous”, j’ai cherché une citation en rapport et je l’ai dénichée sur la sencyclopédie en ligne où vous pourrez aller savourer (après avoir fini la lecture de ce billet) la suite des aventures de “sens dessus dessous”.

Bref.

La recherche d’images en ces temps de carnaval comporte un risque certain de confusion entre la réalité et la mascarade.

Tout a commencé à cause du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, que j’ai découvert en visite familiale au Temple d’Or d’Amritsar en Inde, dans un accoutrement et une attitude “locaux” finalement assez ridicules, quelque peu carnavalesques et finalement déplacés.

Plus incongrus en tout cas que les accoutrement mythologiques des danseurs de carnaval d’Athènes. Et peut être plus obscène que le phallus géant qui les accompagne.

Mais je n’étais pas au bout de mes doutes et confusions. Car, en voyant d’autres festoyeurs dans un autre carnaval grec, dans les rues de Galaxidi, je les ai d’abord pris pour des manifestants dans les fumées des forces de l’ordre. Comme j’en croise souvent dans les photographies en provenance de Grèce. Ou de Palestine. Ou d’ailleurs…

J’ai poursuivi mon exploration des images du jour avec une certaine méfiance, quand je suis tombé sur un homme déguisé en Berlusconi… qui s’est avéré être Berlusconi lui même, en campagne électorale dans les rues de Rome…

Il faut reconnaître que le masque était trop bien imité.

Et qu’il est à la mode, puisque je l’ai aperçu dans les défilés de mode (fashion weeks en français d’aujourd’hui), qui n’ont plus rien à envier aux défilé de carnaval, que ce soit à Milan…

… ou à Londres. Ou vous pouvez même apercevoir au premier rang un personnage qui ressemble tellement à Elizabeth II d’Angleterre que c’est elle.

Alors que dans la photo suivante, où vous reconnaîtrez peut-être Kim Jong-un, il ne s’agit nullement de lui, ni même des fameuses meneuses de claque (cheerleaders en français d’aujourd’hui) qui sont venues du Nord agrémenter les Jeux olympiques de la Corée du Sud.

Puisqu’il ne s’agit que de spectateurs de la cérémonie des Brit Awards (prix brit ?) qui se déroulait hier soir. Toujours à Londres donc…

Dans une ambiance de carnaval ?

Je m’y suis perdu.

(Photos : Prabhjot Gill, Louisa Gouliamaki, Petros Giannakouris, Ettore Ferrari, Tony Gentile, Yui Mok, Hannah McKay)

(Photo : Dave J Hogan)

J’ai finalement trouvé une autre photo masquée, prise aux mêmes Brit Awards, sur laquelle j’ai fait connaissance de Stormzy, le grand gagnant de cette soirée : meilleur artiste, meilleur album et meilleur discours contre Theresa May

Un palmarès auprès duquel une invitation sur abcdetc est peu de choses.