Regard sur le monde

Slide 1

“Vivement le jour ou la Vie aura gain de cause, ici comme ailleurs !”

*

Je m’excuse auprès du commentateur d’hier dont j’ai quelque peu changé les mots, remplaçant juste “là bas” par ici… Pour nous intégrer. Sans rien retrancher de ce désir de Paix et de Vie.

Juste une dimension universelle. Si possible.

Un article de transition. Encore transi de la tuerie de Gaza.

Et des mots encore glacés, de mes mains engourdies par le froid après avoir été me recueillir, dans la grande ville à côté de chez moi, pour tous ces morts, ces trop de morts. Et une âme et une conscience engourdies elle aussi. Et ma voix incapable de scander des slogans excessifs. Mon refus de crier contre Israël, dont les dirigeants sont exécrables, oui, mais dont j’aime les habitants qui désirent la paix, et les écrivains, les cinéastes. Mon refus de m’en prendre à cette culture ou de la boycotter. Et mon désir profond que oui “Palestine vivra”, mais mon incapacité à réclamer dans le même temps que “Palestine vaincra”.

Quelle victoire pour la haine ensemencée par la violence qui nourrira quelle nouvelle haine ?

Alors…

Une image en décalage. Un pas de côté. Mon regard qui recommence à parcourir le monde.

Et qui croise un autre regard.

Celui d’un enfant, à bord de l’Aquarius, qui inlassablement vient secourir les naufragés de l’exil. D’autres déracinés encore. D’autres humains qui cherchent refuge.

Un enfant, quelques instants avant d’accoster à Messine, de poursuivre une nouvelle vie. Aux yeux plein d’espoir, d’un peu d’appréhension, mais de vie !

La vie, dont j’espère encore – malgré toutes mes appréhensions et mes réticences – qu’elle aura gain de cause.

(Photo : Louisa Gouliamaki)

Et pas de musique, mais une “page de publicité”… envoyée par une lectrice fidèle :

Une autre réponse à la haine.