Avec le cœur

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8

“Avec de l’ail, avec du beurre
Avec ton manche, avec ton cœur…”
Hubert-Félix Thiéfaine et Antoine Carbonare, La Cancoillotte

*

Je suis bien d’accord avec ceux qui trouveront que la citation du jour n’a que peu de rapport avec ce qui suit. Mais c’était l’occasion de marquer les 40 ans de cette chanson d’anthologie et toujours d’actualité (surtout pour un exilé nostalgique) tout en essayant de faire un lien rimé entre les fleurs d’hier et les cœurs d’aujourd’hui.

Bref.

Dimanche, L’Angleterre s’est recueillie pour le premier anniversaire des attentats du London Bridge et pour rendre hommage aux 8 victimes.

Pour honorer la mémoire de Christine Archibald, Sébastien Belanger, Kirsty Boden, Ignacio Echeverria, James McMullan, Alexandre Pigeard, Xavier Thomas et Sara Zelenak,  l’artiste australien d’origine britannique, James Cochran alias Jimmy C, a réalisé une fresque gérante. Avec huit cœurs.

C’est doux. C’est beau. C’est juste un sourire dans un monde qui manque de cœur.

Et dans lequel il faudrait dessiner, peindre, imaginer des milliers de cœur pour honorer toutes les victimes

(Photos : Jack Taylor, Chris J. Ratcliffe, DR)

Si l’Afghanistan devait commémorer tous les attentats qui ont été perpétrés sur son sol depuis le début de ce siècle, il n’est pas sûr qu’il y ait assez de jours au calendrier…

Farhad Darya, l’un des musiciens les plus influents de son pays, qui se définit comme chanteur, compositeur, activiste et philanthrope, était l’invité en 2014 du concert Music above Fighting, où il est simplement venu dire Bonjour.

Salaamalek (سلام علیک). C’est le titre de sa chanson qui s’adresse à tous les habitants du monde