Мен да ошондой дейм

Slide 1

(La version du titre en kirghize a été donné par Google, sans aucune garantie.)

*

À abcdetc, on aime bien les ballons qui s’envolent dans le ciel. Et j’aurais bien aimé vous offrir plein de photos de plein de ballons.

Mais l’AFP n’a semble-t-il publié qu’une seule image de la manifestation qui s’est déroulée mercredi dernier dans la capitale du Kirghizistan, Bishkek. Et un communiqué qui n’a été repris que par un seul de mes confrères francophones : Le Figaro.

Il faut dire que Bishkek c’est encore plus loin de chez nous que Shchomyslitsa ou Baïkonour que j’évoquais hier. Et qu’une manifestation d’un millier de personnes, ça ne fait pas assez de bruit pour couvrir les grondements du monde.

Les manifestantes kirghizes (majoritairement des femmes) étaient venues protester contre la mort de leur jeune compatriote, Bouroulaï Tourdaaly Kyzy, poignardée le mois dernier dans le commissariat où elle était venue porter plainte contre son ravisseur … et mari !

Car la jeune étudiante de 20 ans faisait partie de ces milliers de femmes (12.000 par an selon l’ONU) enlevée chaque année pour être mariées. Une version violente du mariage forcée et une tradition ancestrale, le ala kachuu (vol de fiancée) qui peine à être endiguée. Malgré la loi qui, depuis 1994, punit d’emprisonnement les “ravisseurs d’épouse”, les plaintes sont rares et les condamnations encore plus…

Le meurtre de Bouroulaï Tourdaaly Kyzy fera-t-il bouger les choses et changera-t-il plus rapidement les mentalités. Outre l’ONU et les organisations de défense des droits de l’Homme (et de la Femme), le président kirghize, Sooronbaï Jeenbekov, a dénoncé ce crime et la ministre kirghize de l’Education, Goulmira Koudaïberdiïev, a promis de tout faire “pour changer les consciences” et mettre fin à une “coutume honteuse”.

Au moment où les slogans féministes “Balance ton porc” ou “Me too” (Мен да ошондой дейм en kirghize et moi aussi en français d’autrefois…) ont créé une “discussion de type civilisationnelle”, les femmes restent inégales selon les civilisations de botre planète.

Et j’avoue qu’abcdetc serait – comme tant d’autres – passé à côté de l’information s’il n’y avait eu la photo des ballons…

(Photo : Dmitry Motinov)

À partir de la chanson Эки жаш (Deux jeunes) de Кеңеш тобу (Kenesh Toby) qui conclut le reportage consacré par Vice à ces étranges “mariages arrangés”, je suis arrivé jusqu’à ce clip qui fut un grand succès au Kirghizistan au début de ce siècle. Et même si je ne comprends pas les paroles, les images sont éloquentes…