Punchy !

, , ,

Slide 1

Sans avoir l’impression de “ céder à l’émotion que certains manipulent ” (pour reprendre les mots de notre président qui se lâche), j’ai apporté un modeste soutien à l’association SOS Méditerranée qui m’avait adressé un mail aujourd’hui pour me demander une aide aux efforts humanitaires de L’Aquarius.

Je n’ai peut être pas encore assez de pognon pour être totalement irresponsable, pour paraphraser une autre récente saillie d’un président, qui entend dénoncer “le pognon de dingue que coutent les aides sociales”, sans remettre en cause (ni semblé gêné par) l’argent fou qu’il a offert aux plus riches de nos concitoyens en les exonérant de l’ISF.

Question de point de vue.

Les 630 exilés de L’Aquarius débarqueront donc en Espagne où, selon les accords européens, ils déposeront leur demande d’asile. Épargnant ainsi nos budgets sociaux tellement menacés par notre irresponsabilité. Et tant pis si leur étude de marché (benchmarking en lyonnais moderne et assumé) leur avait fait espérer arriver jusqu’en France où, rappelons-le, un demandeur d’asile en règle bénéficie d’une allocation de … 6,80€ par jour (10,20€ pour un couple et 17€ pour 4 personnes).

200 € mensuel ! Un pognon de dingue, en effet. Mais qui ne permet pas de s’acheter une assiette (vide) à l’Élysée…

(Photo : Guglielmo Mangiapane)

Transition musicale difficile. Que les habitué(e)s me pardonnent…

Si les rives italiennes n’ont pu accueillir L’Aquarius et ses passagers, il y reste de l’espace pour que Laura Pausini vienne y tourner l’un de ses derniers clips…