Réellement ?

Slide 1

“Avant, on cherchait à déformer la réalité en prenant du LSD. Maintenant que la réalité est déformée, on prend du Prozac® pour tenter de la voir normalement.”
Anonyme

Alors que certains partent à la chasse aux vérités alternatives (et le gibier ne manque pas…), d’autres continuent de jouer avec la réalité.

Si les vérités sont diverses, subjectives et pas toujours bonnes à dire, la réalité lui ressemble dans la diversité des perceptions, et j’ai comme un doute sur le fait que sa virtualité la rende plus objective. Et, chaque fois que je vois des amateurs casqués de ces étranges machines à voir autre chose que le monde réal, je me dis que cet équipement les isole de leur environnement immédiat en même temps que je me demande qui détient les clefs de cette réalité alternative, qui tire les ficelles, qui impose son imaginaire ? Et sa vérité !

Bref.

Pensées habituelles auxquelles sont venues s’ajouter quelques nouvelles questions à la vue de ces futurs enseignants de l’université de Pyongyang.

La Corée du Nord, qu’on nous présente tellement souvent comme un pays arriéré, sous-développé, figé dans une autre époque et même parfois non électrifié, aurait-elle rattrapé son retard technologique sur l’occident triomphant grâce aux retombées de ses programmes militaire et nucléaire ?

Quelle réalité montre-t-on aux étudiants qu’ils transmettront ensuite à leurs élèves ?

Un régime qui prétend offrir à ses habitants le meilleur mode de vie, proche du paradis sur terre, a-t-il besoin de réalité virtuelle ? (Question valable, je m’en rends compte, pour toutes les idéologies planétaires…)

Mais surtout, la question essentielle : la paix entre la Corée du Nord et ses ennemis étasuniens, mise en scène la semaine passée, restera-t-elle virtuelle ?

Comme le prix Nobel de Trump. Mais ça, je l’espère…

(Photo :Dita Alangkara)

Sia Tolno est bien réelle.

Depuis son Prix Découverte RFI en 2011 (salué par abcdetc), la chanteuse guinéenne a fait son chemin et son quatrième album vient de sortir. Il a pour titre This Train et en voici la chanson éponyme.