Femmes au volant…

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13

*

J’évite les citations du jour trop faciles comme “Femme au volant, mort au tournant”, qu’ont déjà entendu près de 8 femmes automobilistes sur 10 ou “Femme au volant, quand t’es bourré t’es bien content”, cliché que je ne connaissais personnellement pas mais auquel ont eu droit 6 femmes sur 10 interrogées dans le même sondage !

L’imagination machiste est décidément limitée.

Je n’ai pas cherché la traduction arabe de la première expression qui va pouvoir se répandre en Arabie saoudite où, depuis hier, les femmes ont enfin le droit de conduire. Pour la seconde, je pense qu’elle devrait moins servir.

L’Arabie saoudite n’est donc plus le dernier pays à interdire aux femmes de conduire et celles-ci vont pouvoir passer des kartings ou des simulateurs de conduite à de vraies voitures ! Ce nouveau droit s’inscrit donc dans la politique de modernisation du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui a déjà conduit à la réouverture des salles de cinéma et l’autorisation pour les femmes d’aller au concert ou au stade…

Mais il ne faudrait pas que les esprits s’enflamment. Si les femmes ont obtenu le droit de conduire (qui devrait doper l’économie du pays…), elles n’ont pas intérêt à en demander trop et, depuis quelques semaines, les arrestations de militantes féministes se sont multipliées, sous prétexte d’atteinte à la sécurité du royaume.

Une interprétation saoudienne de la sécurité routière ?

(Photos : Hamad I Mohammed, Dalal Kaki, Sean Gallup –
Dessins : Carlos Latuff et Malika Favre)

Les plus anciennes lecteurs (et trices, oui d’accord, je ne vais pas faire de discrimination à la suite de ce billet) se souviennent peut être des suppléments dimanches animés de l’époque où ce blougui tournait 7 jours sur 7.

Alors comme j’ai apprécié (hier dimanche) cette animation qui clôturaitune sélection du Festival d’Annecy, et que son auteur, Steve Cutts, l’offre librement sur le web (parmi d’autres dont une diffusée ici il y a quelques années), j’ai choisi de remplacer la musique du jour par cette parodie. Bien sûr !

En vous souhaitant une heureuse semaine. Restez prudents !