Allez le soleil !
(et les filles…)

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23

“Si j’avais un drapeau mon emblème serait le bras d’honneur.”
Guy Bedos

*

Ouf ! La Coupe du Monde se termine aujourd’hui et nos braves footballeurs vont pouvoir rentrer chez eux, c’est à dire à l’étranger pour la majorité, pour gagner un peu plus que la prime de 400.000€ (280.000€ s’ils perdent) que nous allons leur payer. Mais qu’ils ont promis de reverser à des associations, comme Kylian Mbappé qui offrira la sienne à l’association Premiers de cordée. Ce qui ne manquera pas de plaire à Macron. Entre autres plaisirs…

Et mes concitoyens vont pouvoir ranger les drapeaux, les maillots, les perruques, le maquillage et autres accessoires bleu blanc rouge.

Même mon vendeur de fromages de chèvre, hier au marché, s’était peinturluré le visage. Mais il m’a rassuré : il a épargné ses chèvres du ridicule.

Bref…

Amina, Senuara, Toyuba, Sadia, Safa, Dil Kayas, Rozia, Ahalam, Zinu Ara, Zannat Ara, Romzida, Juhara, Laila, Rufia, Shamima, Sakila, Razina, Ramina, Nur Kayas, Zannat Ara, Sufaida ou Majuma ne soutiennent aucune équipe.

Toutes ces jeunes filles et femmes rohingyas ont été photographiées en mars-avril derniers dans les camps de Kutupalong, Balukhali, Jamtoli, Shamlapur, près de Cox’s Bazaar au Bangladesh, où le monde les a un peu oubliées.

Et si elles ont le visage recouvert de thanaka (သနပ္‌ခား), c’est juste pour se protéger du soleil ou des moustiques, prendre soin de leur peau ou juste s’embellir.

Et embellir un peu leur vie.

Et elles, on a vraiment envie de les encourager !

(Photos : Clodagh Kilcoyne)

Se protéger du soleil et le laisser entrer…

Laissons donc entre le soleil avec ;

  1. Hair, a comédie musicale de 1968
  2. L’adaptation cinématographique de Miloš Forman en 1979
  3. The Fifth Dimension
  4. Army of Lovers
  5. Nina Hagen
  6. Et, pour la version française, ni Julien Clerc ni Gérard Lenorman, mais… Pendant que la France entière (moins quelques courageux résistants) se la joue nostalgique en pensant à 1998, abcdetc plonge encore plus loin, avec les News Poppys (en français dans le texte) qui reprennent la chanson interprétée par leur aînés en 1971 !