Quelque part

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19
Slide 20
Slide 21
Slide 22
Slide 23
Slide 24
Slide 25
Slide 26

Sais-tu qu’un arc-en-ciel si beau soit-il qui dure
Au delà d’un quart d’heure on ne le regarde plus
Pierre Perret, L’Oiseau dans l’allée

*

Je sais que j’ai déjà cité Pierre Perret à propos d’arcs-en-ciel et de leur disparition. Mais je sais que je me répète, par manque d’imagination.

Daniel et Katina Mercadante ne manquent pas d’imagination et, pour compenser la différence de lumière entre la Californie et le Connecticut où ils ont déménagé, ils ont inventé une manière de photographier des arcs-en-ciel à volonté, grâce au “Rainbow Rig”, un dispositif de leds attachées sur un balai et que les artistes promènent dans le champ de la photographie, durant une pose longue, de quelques secondes à une minute, selon la taille du cadre à traverser, dans les paysages proches de chez eux ou dans les rue de Guatemala City où le couple a passé quelques vacances.

Aucune retouche ultérieure n’est nécessaire pour obtenir ces images oniriques qui évoquent les sources d’inspiration de Daniel et Katina, parmi lesquelles Mario Kart et Le Magicien d’Oz !

Une envie d’espoir et d’optimisme, mêlée à une certaine nostalgie de l’enfance.

Et l’espoir pour abcdetc d’un certain écho.

(Photos 🌈 : Daniel Mercadante)

À propos du Magicien d’Oz, que j’ai enfin vu il y a juste quelques semaines, mais que j’avais déjà évoqué jadis avec cette mosaïque composée en octobre 2010 pour le 600e billet, sur une suggestion d’un commentateur fidèle mais aujourd’hui disparu : Neb. Auquel je dédie une fois encore ces quelques reprises.

Somewhere over the rainbow , par:

  1. Judy Garland dans Le Magicien d’Oz (1939)
  2. Israel Kamakawiwo’ole (IZ)
  3. Eva Cassidy
  4. Eric Clapton
  5. Kristin Chenoweth
  6. Rufus Wainwright
  7. Richgirl
  8. Tommy Emmanuel
  9. Sarah Vaughan