Inspiration
(La retraite de Russie)

Slide 1

“Pour à la retraite vivre heureux, réserve-toi un vieil ami, et du vin vieux.”
Pythagore (VIe s. av. J.-C.)

*

Sacrée surprise de retrouver ce conseil de Pythagore en cherchant une citation sur la retraite. Ça nous change du fameux théorème et nous rappelle que le “problème” des retraites ne date pas vraiment d’hier.

Après les manifestations qui ont envahis les rues du pays depuis plusieurs mois à l’annonce du recul de l’âge de la retraite, Vladimir Poutine a décidé d’adoucir la réforme envisagée pour maintenir “ la stabilité de la société et la sécurité du pays”.

L’âge de départ en retraite des femmes russes ne sera donc repoussé qu’à 60 ans au lieu des 63 ans initialement prévus par la réforme (55 ans actuellement). Par contre, pour les hommes, le recul à 65 ans (60 ans actuellement) reste tel quel dans le projet de loi.

A l’appel des opposants, dont Alexeï Navalny, condamné (une nouvelle fois) lundi à 30 jours de prison, les Russes prévoient de manifester encore, le 9 septembre prochain, jour des élections régionales et municipales en Russie.

Peut-être obtiendront-ils de nouvelles concessions de la part du président russe, qui craint également pour sa popularité, tombée de 80% en mai à 64 % en juillet !

Avec 34% de satisfaction populaire au dernier pointage, notre président ne semble pas près de renoncer à une réforme des retraites dont on ne connaît toujours pas le contenu. Mais nous ne sommes pas dans un régime autocratique comme en Russie, n’est ce pas ?

Mais, même si Poutine n’inspire pas Macron, le peuple russe pourrait, lui, nous servir d’exemple. J’ai bien peur cependant de voir bien moins de personnes descendre dans les rues pour protester contre une réforme libérale des retraites (et autres mesures de rigueur “nécessaires ?”) que pour fêter une coupe du monde de football…

Je me demande encore si je ne vais pas prendre une retraite anticipé de blouguiste qui parle dans le désert. Mais y trouverai-je un vieil ami et assez de vin ?

(Photo : DR)

Quelque part à la frontière de la République “Emigrantski”, j’ai déniché le groupe Rotfront, qui réunit des musiciens de plusieurs nationalités (Ukrainiens, Hongrois, Allemands voire Australiens…) et qui chantent en allemand, hongrois, anglais ou même russe.

Une véritable Internationale en marche !