Suspension

Slide 1

“Les estomacs qui trouvent en la ratatouille humaine leur assouvissance ne sont pas larges.”
Gustave Flaubert – Lettre à Louise Colet, le 1er juin 1853

*

Je n’ai pas trouvé de citation sur la macédoine (de légumes) alors je me suis rabattu sur cette évocation de ratatouille. Même s’il ne s’agit pas des mêmes légumes, elle ouvre à la réflexion. Bien peu présente dans les lignes d’aujourd’hui.

Bref.

A l’heure où paraît cet article minimal, je suis en route, non pour la Macédoine, où a été prise la photo du jour il y a déjà quelques jours, mais pour la Suisse, où je vais aussi passer quelques jours.

Un moment suspendu, qu’on appelle vacances mais que je désigne toujours sous son nom exact de congés payés. Un rappel pour défendre ce qui n’a pas toujours existé et demeure fragile.

Comme notre monde.

Les étoiles meurent aussi. Mais de mort naturelle. Et lente.

j’espère en croiser en chemin. Et, si elles ne filent pas, je formulerai mes vœux juste à partir du cœur.

(Photo : Ognen Teofilovski)

Pour accompagner cet article d’un passage, j’ai retrouvé la liste des musiques diffusées fin août sur France-Culture, dans le troisième volet de la série Les petites musiques de l’exil : Musiques du pays d’à-côté, des airs saute-frontières.

Une belle bande son pour accompagner les rêves, les vœux et le quotidien.