Going, going, gone…
(Adjugé, vendu !)

,

Slide 1

“The urge to destroy is also a creative urge.”
“Die Lust der Zerstörung ist zugleich eine schaffende Lust.”

*

Ce n’est pas vraiment pour attirer d’autres lecteurs à l’international que je vous propose aujourd’hui une double citation. Mais parce que j’ai été troublé dans mes recherches sur son origine.

En effet, cette phrase, que l’on peut traduire par “La passion de la destruction est en même temps une passion créatrice”, a été attribuée à Picasso (en anglais dans le texte…) par Banksy, lors de sa revendication de la destruction de son œuvre, juste après sa vente aux enchères, (pour 1,042 million de livres soit 1,18 millions d’euros), vendredi soir dernier chez Sotheby’s à Londres :

Alors qu’en vérifiant sa traduction, j’en ai retrouvé l’origine sous la plume de… Bakounine.

C’est juste un détail. Mais qui fait passer le “vandalisme” de Banksy d’un geste artistique à un acte anarchiste.

La seconde hypothèse aurait ma préférence et répondrait davantage à mon indignation de voir le marché (dit de l’art) récupérer tout ce qui bouge et lui semble susceptible de créer… de l’argent. À voir les têtes des employés devant le tableau qui se détruit comme un magnétophone dans Mission impossible (la série originale, je n’ai pas vu les films…), j’ai cru un moment que l’objectif était atteint.

Mais j’ai déchanté en apprenant que la valeur du tableau pourrait avoir été doublée après le geste créatif supplémentaire de son auteur.

Le “marché” a un pouvoir de récupération infini. Et le capitalisme sera difficile à détruire. Même s’il devient urgent de le faire. Pour ne pas être détruits nous-mêmes.

(Photo Banksy)

Depuis la reprise d’abcdetc après une semaine de vacances, j’essaye d’échapper à la pesanteur, la violence, la tristesse d’une actualité tellement déprimante. Vous avez remarqué ?

Mais la pression de cette actualité est telle que le réchauffement climatique est venu pointer son nez, à cause de l’art et de sa récupération par les spéculateurs. Et, en cherchant une musique pour accompagner l’article du jour, j’ai trouvé cette vidéo, mise en ligne pour le troisième “anniversaire” de la guerre en Syrie. Elle dure maintenant depuis 7 ans et demi…

J’aurais pu vous proposer uniquement la musique qui accompagne cette animation, à savoir The Blanket of Night, par Elbow.

Mais je ne l’ai pas fait…