Toujours d’actualité ?

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19

“Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.”
Article Premier de la Déclaration universelle des droits de l’Homme,
adoptée le 10 décembre 1948

*

Même si nos journaux, radios, télévisions et autres réseaux dits sociaux tentent de nous faire croire que la parole présidentielle de ce soir est l’événement du jour (voire du quinquennat), l’actualité la plus importante de ce 10 décembre demeure le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

J’ignore si Emmanuel Macron aura la présence d’esprit de le rappeler ce soir et s’il est même vraiment capable d’agir dans “un esprit de fraternité”, mais pour ma part je m’en voudrais de ne pas faire référence aujourd’hui à ce texte, le plus traduit du monde (plus de 500 langues), auquel il manque encore d’être compris par tous.

Avec :

Et une série de photographies en provenance de Srinagar où quelques dizaines de membres de l’Association des parents de personnes disparues ont marqué à leur manière cette journée d’anniversaire, en manifestant pacifiquement contre les violations des droits de l’homme par les troupes indiennes au Cachemire.

8.000 personnes auraient disparu depuis 1989, dans un conflit qui oppose toujours l’Inde et le Pakistan pour la “possession” de cette région. Et les organisations de défense des droits de l’homme dénombrent 80.000 victimes, quand l’armée indienne n’en reconnaît que… 40.000 !

Les manifestants de Srinagar espéraient “attirer l’attention du monde” sur les répressions qu’ils subissent, mais je n’ai pas trouvé d’article en français relatant leur mobilisation.

Je sais que je ne changerai pas le monde, mais j’essaye de juste faire ma modeste part. Humainement.

(Photos : Yawar Nazir)

Ce 10 décembre marque aussi (entre autres) le 122e anniversaire de la première représentation au théâtre d’Ubu roi et le 56e de la première diffusion de Bonne nuit les petits.

De quoi inspirer aussi le discours présidentiel ?

Pour ma part, je suis allé chercher mon inspiration musicale au Cachemire, sur les traces de Mohammad Muneer Nazir, originaire de la région et membre du groupe de Pune Alif, rencontrant Noor Mohammad, musicien traditionnel, peu habitué des vidéos sur youtube et autres plateformes du web. Mais qui s’en sort plutôt bien dans ce clip Ride Home :