Solidarité ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14
Slide 15
Slide 16
Slide 17
Slide 18
Slide 19

“I remember you well in the Chelsea Hotel…”
Leonard Cohen, Chelsea Hotel #1 et aussi Chelsea Hotel #2

*

Je sais. La citation du jour est des plus courtes. Mais si vous prenez le temps d’écouter les deux versions de la chanson puis de me lire puis d’écouter encore la chanson du jour, en dessous de cet article, vous risquez de trouver le temps long et de vous détourner de ce blougui qui a tant besoin de vous.

Bref (oui, en en a besoin).

J’avais raté (comme tant d’autres informations) l’annonce de l’ouverture de l’hôtel Henn-na (traduisible par “hôtel étrange”), à l’été 2015, à Sasebo, dans le sud du Japon, près de Nagasaki pour mieux vous le situer.

Un établissement qui s’enorgueillissait d’être le premier du monde à n’avoir que des robots dans son personnel. Ou presque. Une dizaine d’humains seulement ont pour collègues 243 robots qui savent tout faire : réceptionniste, bagagiste, serveur, femme de chambre, etc.

Hélas (ou heureusement) la direction de l’hôtel annonce aujourd’hui un vaste plan de licenciement de ce personnel, dont l’intelligence artificielle et les capacités d’action sont finalement moins importantes que prévues, tandis que les bugs se multiplient. La moitié de ces “agents” devraient donc être licenciés prochainement.

J’imagine que les protestations seront aussi rares que les mouvements sociaux de solidarité.

J’ai juste été rassuré, en lisant la nouvelle ce matin dans Libération, de ne pas avoir eu le temps de me poser la question de la raréfaction des clients d’hôtel quand toute la population aura été mise au chômage par des robots sans plus de pouvoir d’achat que de réel pouvoir de pensée.

Reste la question de savoir si ces nouveaux travailleurs sauront retrouver un emploi plus rapidement que les pauvres bipèdes non flexibles que nous sommes. Et celle de connaître la réaction de Carlos Ghosn, grand adepte de la robotisation, actuellement coincé au Japon. Et d’autres sans doute, que je vous laisse vous poser si ça vous chante.

(Photos : Ken Kobayashi, Shizuo Kambaya, Hôtel Henn-na)

J’ai aussi appris dans les informations de ce matin (mais via google) que c’était aujourd’hui le 86e anniversaire de la naissance de Dalida. Qui ne les fêtera pas, je sais.

Alors j’ai trouvé cette chanson de notre compatriote Soolking, qui s’est paraît-il classée dans le Top Mondial Deezer où je ne mets jamais le nez. Pas plus que dans les hôtels japonais…