C’est l’heure

Slide 1

Ou presque…

En venant écrire l’article d’un jour prochain, j’ai retrouvé ce brouillon avec juste une chanson de Renaud, à l’époque où il vivait encore et n’avait sombré ni dans l’alcoolisme, ni dans le macronisme.

Alors, souhaitant pour ma part (et pour une fois), pencher plutôt du côté Brassens (“Le temps ne fait rien à l’affaire”) que du côté Brel (“Plus ça devient vieux, plus ça devient con”), je glisse un message au passage, en attendant de conclure prochainement.

(Photo : JR)