Plus haut ?

Slide 1

“L’imagination s’élève plus haut que le meilleur cerf-volant.”
Lauren Bacall

*

La lune, les doudous, les enfants, les fleurs…

En reprenant le fil de ce blougui, j’ai retrouvé avec plaisir quelques figures familières.

Sans perdre, j’espère, le fil d’un regard moins sombre que celui qui a parfois “éclairé” ces pages. Jadis.

Alain Robert fait partie des abonnés d’abcdetc, où plusieurs de ses exploits ont été relatés.

Et j’ai été content de le retrouver, lui aussi, en pleine ascension de la tour de la Deutsche Bahn à Francfort, ce 1er octobre. En tenue de cow-boy pour pour appeler au respect des mesures sanitaires imposées pour limiter la pandémie de Covid-19 (que j’avais décidé de ne pas évoquer dans ces pages, mais passons…)

Trente-deux étages et à peine plus de 100 mètres, c’est un petit exploit pour celui qui s’est déjà attaqué aux plus hautes gratte-ciels du monde. Toujours sans équipement, toujours à mains nues. Et toujours avec ce vertige chronique. Malgré ce handicap.

C’est peut être aussi une des raisons de mon admiration. Cet affrontement de sa peur pour la dépasser. Et pour aller plus haut, en funambule vertical.

Car même si je ne vise ni les exploits ni les records, j’aime imaginer qu’il nous est possible de nous dépasser pour atteindre le ciel.

Et si la photo ne vous suffit pas, je vous ai aussi trouvé cette vidéo.

Sans forcément de rapport avec les gratte-ciel. Mais notre terre aussi est quelquefois si jolie et douce à danser.

Et en guise de plus haut, vous pouvez toujours monter le son.