Comme là bas ?

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4

“Paris – New York, New York – Paris
Dans dix ans comme là-bas, ici…”
Jacques Higelin, Paris-New-York, New-York-Paris

*

Même si je n’ai pas suivi haletant le résultat des élections étasuniennes, dont j’ai évité soigneusement de vous causer jusqu’ici, j’ai appris avec un certain plaisir que les télévisions locales avaient interrompu la diatribe du président sortant quand il s’est mis à asséner quelques infox (fake news en anglais de là bas) à propos des fraudes dont il s’estime victime.

Et je me suis pris à imaginer la même chose avec notre président qui a aussi l’art de raconter n’importe quoi (souvenez-vous par exemple des Jours heureux, entre autres…)

Puis on m’a fait gentiment remarquer que dans 10 ans, Macron ne serait peut être plus président.

Et j’ai été moi aussi victime d’un arrêt sur image.

Alors, j’ai cherché une photo du soleil pour conclure ce billet et rallumer la lumière.

Et ne pas polluer ma mosaïque d’accueil.


(Photos DR)

Puisque j’ai commencé avec une chanson new-yorkaise, et même si ce n’est pas ma destination de rêve (mais a-t-on encore le droit de rêver de voyages ?), je vous propose quelques versions d’une chanson culte (même si j’avoue ne jamais avoir vu le fil éponyme (mais il n’est jamais trop tard…) : New York, New York.

Par :

  1. L’inimitable Liza Minelli
  2. L »inévitable Frank Sinatra
  3. L’inénarrable Mireille Mathieu (pour la french touch)
  4. L’originale Cat Power