Fraternité !

Slide 1

“Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère et
Commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts, mon frère…”
Quand les hommes vivront d’amour, chanson de Raymond Lévesque, (1956!)

*

abcdetc a déjà évoqué, il y a tout juste un mois, le mouvement de contestation du pouvoir qui secoue la rue thaïlandaise, depuis plusieurs mois maintenant.

Cette semaine, la violence est montée d’un cran, avec même des tirs à balles réelles qui ont blessé au moins 6 personnes. Mais dans la confusion, il était difficile d’établir si les tirs venaient de la police ou des “chemises jaunes”, les contre-manifestants pro-royalistes.

Si images des affrontements avec les forces de l’ordre ou entre manifestants sont impressionnantes (voir ici), j’ai choisi (pour rester dans la ligne “optimiste”) de ce blougui) de vous montrer cette image du jour, de deux militants, l’un pro-démocratie l’autre pro-royaliste, appelant leurs partisans respectifs à cesser les combats.

N’ayant pas trouvé la suite de cette image, je ne peux pas vous dire si leur geste de fraternisation a au un impact et s’ils ont été suivis dans leur désir pacifique.

À propos de fraternité, en cherchant d’autres photos un peu ailleurs, j’ai trouvé ce graffiti peint sur un mur de Bangkok en marge des manifestations.

Étonnant !

Au moment où notre devise républicaine est malmenée dans notre pays (avec entre autres la loi “sécurité globale” qui nous vaut un avertissement de l’ONU), il est réconfortant de voir que cet idéal s’exporte encore…

(Photos : Mladen Antonov, Sirachai Arunrugstichai)

Et pendant la pause entre deux manifestations, ils écoutent quoi les Bangkokiens (ou Bangkokois) ?

J’ai posé la question à Shazam et – sans tricher – je vous propose de découvrir la premier de la liste des titres les plus recherchés de la semaine en Thaïlande, soit Billkin (Putthipong Assaratanakul) qui nous chante ลรักฉันด้วยใจเธอ, avec des sous-titres pour les lectrices (et teurs bien sûr) qui ne comprennent pas trop bien le thaï.