Colorer la vie

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11
Slide 12
Slide 13
Slide 14

“Pour réaliser le beau, le peintre emploie la gamme des couleurs, le musicien celle des sons, le cuisinier celle des saveurs, et il est très remarquable qu’il existe sept couleurs, sept sons, sept saveurs.”
Lucien Tendret (1829-1896) La Table au pays de Brillat-Savarin

*

Même si novembre rate un peu le rendez-vous des brumes matinales ou autres, les temps qui courent sont un peu gris.

C’est donc avec plaisir que j’ai reçu cette semaine ce lien vers l’histoire du quartier de Nantun District, à Taiwan, dont les photos illustrent le billet de ce weekend finissant.

Un quartier “provisoire” construit à la fin de la guerre et qui avait fini par être peu à peu déserté, mais que son dernier habitant, Huang Yung-Fu, a entrepris de peindre de toutes les couleurs possibles quand il a appris que les bulldozers des promoteurs allaient le détruire.

Grâce à son travail opiniâtre pendant plusieurs années, le lieu est devenu une attraction touristique que les autorités taïwanaises ont finalement renoncé à détruire.

Huang Yung-Fu avait 97 ans au moment où paraissait l’article que j’ai reçu ou cet autre publié à peine plus tard. En mai 2019. Il aurait aujourd’hui près de 99 ans.

J’ignore s’il est encore en vie mais, si j’en crois google map, le Rainbow Village existe toujours.

Et les couleurs survivent.

Je suis encore loin de mes 99 ou même 97 ans. Et je je sais toujours pas peindre, ni jouer de la musique et à peine cuisiner. Je sais un peu écrire, mais j’ignore encore les 7 mots essentiels en ce domaine.

Il me reste un peu de temps pour les apprendre. En attendant, je vous laisse savourer un peu de couleurs en ces temps grisonnants.

(Photos : Phuong D. Nguyen, Ronnie Chua, DR)

Un bonheur n’arrive jamais seul. Aussi la proposition d’aller visiter le quartier  de Huang Yung-Fu était accompagnée d’une chanson, elle aussi colorée.

Le souvenir date donc d’hier, en même temps que d’il y a bien plus longtemps.

True Colors, par :

  1. Sa créatrice en 1986, Cyndi Lauper
  2. Phil Collins, à Montreux en 2004
  3. Les Camden Voices, dans une version -confinée – très actuelle
  4. Celtic Woman, il y a une dizaine d’années, quand il existait des concerts donnés dehors
  5. Music Travel Love (à propos de dehors)
  6. Cyndi Lauper de nouveau, à quelques années d’écart, lors du concert Love in Action, au Centre LGBT de Los Angeles, le 12 septembre dernier