Changement de couleur

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7

“Le lagon est à la lagune ce que chacun est à sa chacune.”
Pierre Dac

*

En trouvant le jeu de mots de l’inimitable Pierre Dac, je n’ai pas pu empêcher mon esprit de vagabonder en pensant au con et à ses lacunes. J’avais bien dit : “inimitable”.

Dans le genre pas original et en même temps “je suis partout”, notre président, loin de montrer l’exemple à la Nation en restant sagement enfermé à l’Elysée, n’arrête pas de se promener à travers le pays, sans s’occuper des 10 kilomètres règlementaires.

Entre sa visite à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) pour saluer l’entreprise Delpharm qui produit, produit, produit embouteille des vaccins (jeudi 9 avril, 80,3 km) et sa promenade sur les toits de la Cathédrale Notre-Dame (ce matin, 3,12 km, correct !), le lacunaire est donc allé remonter le moral des enfants hospitalisés au sein du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du Centre Hospitalier Universitaire de Reims (hier, mercredi 14 avril, 132,12 km).

Je ne suis pas certain que cette simple visite suffise à remonter le moral des enfants et adolescents impactés par la crise sanitaire et surtout par son désastreux “traitement”, ni à endiguer la “troisième vague psychiatrique” dont certains nous alertent depuis des mois…

Et puisque nous sommes des millions (un tiers de la population ?) à souffrir d’anxiété, de dépression et de pressions, de dysfonctionnements mentaux et j’en passe, et que la générosité élyséenne s’arrête à 17 ans, j’ai décidé de participer à une remontée du moral, dans mes maigres capacités et avec mes petits moyens de pessimiste qui se soigne.

En vous proposant de retourner près de Limpio, au Paraguay, où je vous avais montré il y a quelques mois des images de la lagune de Cerro, devenue toute rose sous l’effet des rejets de l’entreprise Waltrading Tannery Company, la tannerie locale.

Grâce à la mobilisation des associations environnementales locales (et l’appui de Leonardo di Caprio) le ministère de l’Environnement et du Développement durable du Paraguay a pris des mesures et a ordonné à l’entreprise de cesser ses activités.

Et la lagune a retrouvé sa couleur. Et même quelques nénuphars.

Et pour ceux qui regretteraient le rose, je propose en consolation la recette du … Blue Lagoon :
– 5 cl de Vodka
– 2 cl de curaçao bleu
– Mélanger au shaker, servir tout en filtrant dans un verre highball avec des glaçons
– Compléter avec 10 cl de limonade
– Décorer avec une rondelle de citron, d’orange ou d’ananas

(Photos : Luis Vera)

Un bonheur n’arrivant jamais seul (comme les malheurs ou comme l’amour), J’ai aussi trouvé, pour accompagner la bonne nouvelle du jour, une musique joyeuse, interprétée par Mika Agematsu, une jeune musicienne japonaise spécialiste de la harpe … paraguayenne.